Épisode 8
6 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mercredi 24 mars 2021
par Vincent BRESSON
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.

Le très sérieux Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN) classe la Gironde et la Haute-Garonne parmi les départements les plus favorables aux apparitions d’ovnis. Qu’est-ce qui rend le Sud-Ouest si accueillant pour les visiteurs venus d’ailleurs ?

Dimanche 13 janvier 1980, en bordure de la route nationale d’Étauliers — un village au nord de Bordeaux — un automobiliste déclare aux gendarmes avoir aperçu « un engin mystérieux dont les extrémités clignotaient » au petit matin. L’objet non identifié ne serait pas très grand, « environ cinq à six mètres de diamètre en forme de soucoupe ». L’homme, après être sorti de son véhicule, aurait été vite repéré. « Cet engin s’est mis en mouvement dans le sens inverse à mon sens de marche et à la vitesse d’environ 30 à 40 km/h », expliquera-t-il aux gendarmes dans le procès-verbal.

L’automobiliste est encore abasourdi : « Le plus surprenant, c’est que je n’ai entendu aucun bruit de moteur ni aucun bruit de manière générale. » Malgré l’enquête de la gendarmerie puis celle du GEIPAN, organisme public chargé de répertorier ces phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN) — qui juge ce témoignage crédible —, l’affaire n’est toujours pas élucidée, quarante ans plus tard.

Le GEIPAN ne trouve pas toujours de réponse aux apparitions mystérieuses qui lui sont rapportées. À défaut, l’organisme publie sur son site une carte recensant les régions où ces étrangetés sont les plus fréquentes. Le constat est sans appel : la Gironde et la Haute-Garonne sont fréquemment le théâtre d’apparitions non expliquées. Plus connu pour ses ballons ovales que pour ces soucoupes volantes, le Sud-Ouest serait pourtant propice à la chasse aux objets célestes.

Le centre national d'études spatiales, où se trouve le GEIPAN
Le centre national d’études spatiales, où se trouve le GEIPAN – Photo : Vincent Bresson

Depuis la création du GEIPAN en 1977, le département toulousain comptabilise 82 apparitions, quand le département bordelais en compte 74. Un seul département situé hors du Sud-Ouest vient se glisser sur le podium : les Bouches-du-Rhône, avec 76 phénomènes étranges.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.
Dans le même feuilleton

(En)quête d'OVNIs

Pendant que certains occupent leur temps libre à donner des coups de pied dans un ballon de foot ou à peindre des tableaux, Didier Gomez préfère recueillir les témoignages de...

Aliens : l'État mène l'enquête

Depuis 1977, le Geipan tente d’apporter des réponses aux témoins d’OVNI. Ce service du Centre National d’Études Spatiales (CNES) mène ses enquêtes depuis Toulouse et traque les...

Flunch, Gilets jaunes et ovnis

Tous les mois, des ufologues toulousains partagent leur passion pour les extraterrestres autour d’un repas au Flunch. Entre deux portions de frites, ces curieux de phénomènes...

Coupeurs de feu : soigner le mal par les mains

Dans les campagnes françaises, tout le monde connaît l’efficacité réputée des magnétiseurs, mais personne ne sait l’expliquer. Aussi appelés coupeurs de feu, ces hommes et ces...

Biodynamie : un vin lunaire

De plus en plus de viticulteurs se détournent des méthodes industrielles pour se convertir à la biodynamie. Un système d’exploitation agricole et ésotérique un peu particulier...

L'homme-médecine des Landes de Gascogne

De 1991 à 2001, Laurent a vécu avec les Indiens Lakotas. Ses rencontres avec les hommes-médecine sioux l’ont amené à devenir, un pas après l’autre, un des gardiens de la...

Chasse au fantôme dans le Bordelais

Grincements mystérieux, claquements de porte inexpliqués… Pour certains, rien de suspect. Pour d’autres, il peut s’agir d’un indice qui trahirait la présence de fantômes. Dans...

Le Sud-Ouest, destination préférée des aliens ?

Le très sérieux Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN) classe la Gironde et la Haute-Garonne parmi les départements les plus...

Marabout, grosse ficelle ?

Qui n’a jamais reçu un flyer de marabout sur son pare-brise, à la sortie d’un métro ou dans sa boîte aux lettres ? Far Ouest a tenté de savoir ce qui se cache derrière le bout...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Reboot

Drag-queens, reines de la maison

Drag-queens, reines de la maison

Quatre drag-queens, membres de la la Maison Éclose —première maison de drag-queens à Bordeaux— revendiquent cette culture et leur identité.
Les Passager·e·s

Alpha Kaba : esclave en Libye, journaliste à l'IJBA

Alpha Kaba : esclave en Libye, journaliste à l'IJBA

Alpha Kaba Sept était journaliste radio en Guinée. Suite à une de ses enquêtes il doit quitter son pays pour sauver sa vie. Il traverse le continent à pied jusqu'à l'Algérie......
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement