Épisode 1
7 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mardi 21 avril 2020
par Vincent BRESSON
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.

Pendant que certains occupent leur temps libre à donner des coups de pied dans un ballon de foot ou à peindre des tableaux, Didier Gomez préfère recueillir les témoignages de rencontres du troisième type. Portrait d’un homme qui a la tête dans les nuages, mais aussi sur les épaules.

Courir après les ovnis est une occupation chronophage. Didier Gomez en sait quelque chose, lui qui a passé une vingtaine d’années à enquêter dans le Tarn, à la recherche des petits hommes verts. Ce mordu d’ufologie a longtemps consacré son temps libre à répertorier les manifestations d’ovni, un terme qu’il utilise peu. « C’est trop restrictif selon moi. Je préfère parler d’apparitions, car ce ne sont pas forcément des objets. Ils ne sont pas nécessairement volants non plus d’ailleurs », rectifie l’ufologue.

Le passe-temps de Didier pourrait prêter à sourire. Pourtant, cet enquêteur établi dans le Tarn, mais d’origine ariégeoise, confie tomber rarement sur des plaisantins. Pris au sérieux, il a même fini par nouer des liens étroits avec les journalistes de La Dépêche du Tarn et différentes brigades de gendarmerie du département.

Didier Gomez au téléphone devant son café et le magazine UFO Mania.
Didier Gomez écoute, questionne et cherche d’abord la réponse rationnelle — Photo : Vincent Bresson

Les premiers l’ont laissé exploiter leurs archives et les seconds en font leur interlocuteur privilégié en matière d’apparitions étranges. « Ils demandent aux gens si ça ne les dérange pas d’être mis en contact avec “Planète ovni”, l’association qu’on avait créée avec d’autres ufologues dans le Tarn. Après, j’essaie de les rencontrer. Il faut savoir qu’ils ne mentent pas sur les apparitions qu’ils ont aperçues. Au cinéma, quand tu vois des zombis, ils n’existent pas. Mais l’expérience tu l’as vraiment vécue. Eh bien eux, c’est pareil ! »

Une fois informé d’un cas, sa traque peut commencer. Pour ce facteur de profession, l’ufologie ne s’improvise pas et demande minutie et méthodologie. Ce passionné, écoute beaucoup, questionne à volonté et cherche systématiquement une explication rationnelle. Bien souvent, il la trouve. « Tu vois dans ce cas, les témoins avaient tout simplement vu une boule de foudre, un phénomène naturel », montre Didier en parcourant son livre, 50 ans d’enquêtes dans le Tarn.

Parfois, c’est plus complexe. Il faut alors recouper, appeler l’aviation civile, les aérodromes et interroger les témoins plusieurs fois dans le temps pour s’assurer de la véracité de leur histoire. « Mon livre m’a pris quatre ans et demi d’écriture. Je menais toujours différentes enquêtes en parallèle, certaines peuvent prendre six mois. »

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.
Dans le même feuilleton

(En)quête d'OVNIs

Pendant que certains occupent leur temps libre à donner des coups de pied dans un ballon de foot ou à peindre des tableaux, Didier Gomez préfère recueillir les témoignages de...

Aliens : l'État mène l'enquête

Depuis 1977, le Geipan tente d’apporter des réponses aux témoins d’OVNI. Ce service du Centre National d’Études Spatiales (CNES) mène ses enquêtes depuis Toulouse et traque les...

Flunch, Gilets jaunes et ovnis

Tous les mois, des ufologues toulousains partagent leur passion pour les extraterrestres autour d’un repas au Flunch. Entre deux portions de frites, ces curieux de phénomènes...

Coupeurs de feu : soigner le mal par les mains

Dans les campagnes françaises, tout le monde connaît l’efficacité réputée des magnétiseurs, mais personne ne sait l’expliquer. Aussi appelés coupeurs de feu, ces hommes et ces...

Biodynamie : un vin lunaire

De plus en plus de viticulteurs se détournent des méthodes industrielles pour se convertir à la biodynamie. Un système d’exploitation agricole et ésotérique un peu particulier...

L'homme-médecine des Landes de Gascogne

De 1991 à 2001, Laurent a vécu avec les Indiens Lakotas. Ses rencontres avec les hommes-médecine sioux l’ont amené à devenir, un pas après l’autre, un des gardiens de la...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Longues Peines

Abattre les barreaux

Abattre les barreaux

Supprimer la prison. Le courant abolitionniste qui porte cette proposition a souvent du mal à se frayer un chemin dans les discours autour des peines carcérales. Gabi Mouesca...
La Mine Dort

Mine d'or basque : suite mais pas fin

Mine d'or basque : suite mais pas fin

Contrairement à ce qui a été annoncé fin février, le dossier de la mine d’or au Pays basque n’a pas été totalement clos. La société qui souhaitait obtenir un permis de...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement