Épisode 1
3 minutes de lecture
Lundi 10 mai 2021
par Jérémy Jeantet
Jérémy Jeantet
Jérémy est journaliste indépendant. Après Lyon et Paris, il arpente les étroits trottoirs bordelais depuis deux ans, où il pige pour différents médias locaux et nationaux. A l'écoute de ceux qui osent prendre la parole pour dire que le monde ne tourne pas rond.

Inspecteur des finances à la retraite dans le Lot-et-Garonne, Rémy Garnier a passé sa carrière à se battre contre la fraude. Jusqu’à entrer en scène dans l’affaire Cahuzac, dont il a été l’un des premiers lanceurs d’alerte.

Découvrez la boutique
Revue Far Ouest

Revues papiers • Abonnements

Boutique

Nous étions prévenus, sa maison est difficile à trouver. Pour rencontrer Rémy Garnier, rendez-vous était donné devant la mairie de Laroque-Timbaut, dans le Lot-et-Garonne. C’est de là qu’il nous a guidés, en voiture, jusqu’à son domicile; une maison en pleine campagne, au fond d’une impasse. La vue sur la vallée est aussi dégagée que « la baraque est reculée », comme l’écrivait Le Canard enchaîné, au plus fort de l’affaire Cahuzac.

Du jardin, nous accédons directement à son bureau. Un lieu que nous imaginons rempli de piles de dossiers, témoin d’années de travail en tant qu’inspecteur des finances. Elles lui ont valu d’excellentes notes et le surnom flatteur de « Columbo », dont il a été affublé autant pour ses qualités d’enquêteur que pour son imperméable beige.

Sauf que ce ne sont pas des dossiers professionnels qui occupent la grande armoire située en face de l’entrée, mais les dossiers juridiques de ses différents procès. Entre 2003 et 2016, Rémy Garnier initie 19 recours devant le tribunal administratif, sans compter ses procédures au pénal. Toutes recensées dans un tableur auquel il se réfère régulièrement pour ne pas se perdre dans les dates.

Malgré sa bonne réputation et ses excellentes appréciations, Rémy Garnier n’a pas toujours fait le bonheur de sa hiérarchie. Son imperméable toujours vissé sur les épaules, les cheveux grisonnants, l’ex-agent du fisc pèse chaque mot. Il a toujours le regard perçant, comme s’il cherchait toujours la vérité. « Le vrai combat a commencé avec France-Prune », souffle-t-il.

Ses premiers démêlés avec l’administration fiscale

France-Prune, du nom d’une coopérative de producteurs de pruneaux que Rémy Garnier contrôle en 1999. « J’ai notifié des redressements en matière d’impôt sur les sociétés, validés par ma hiérarchie, qui m’appelait à poursuivre mes investigations. » Ce qu’il ne sait pas, en revanche, c’est que dans le même temps, la coopérative se tourne vers un député afin d’obtenir la clémence de l’administration. Ce député, c’est Jérôme Cahuzac, qui intervient directement auprès de Christian Sautter alors secrétaire d’État chargé du Budget.

Quelques mois plus tard, Rémy Garnier est invité par ses supérieurs à annuler tous les redressements prononcés. « J’ai trouvé ça parfaitement scandaleux, s’époumone Rémy Garnier. Si une décision politique est prise sur un dossier, ce n’est pas à moi de le signer, mais au ministre. »

Droit dans ses bottes, il rédige en décembre 1999 une note annulant les redressements, mais dans laquelle il déclare maintenir ses conclusions. Cet épisode marque le début de dix ans de conflits avec sa hiérarchie. Curieusement, en 2001, il est à nouveau saisi d’un dossier de vérification de France-Prune, alors qu’il est d’usage que les vérificateurs n’interviennent pas deux fois auprès de la même société. « C’est là où j’ai eu tort, parce que j’ai pris ça pour une reconnaissance de mon travail antérieur, pour une marque de confiance. J’ai accepté, je n’aurais pas dû », reconnaît Rémy Garnier. Aujourd’hui, avec le recul, il y voit un piège tendu par ses supérieurs. […]

Lire cet article

Retrouvez cet article dans Revue Far Ouest : Courage.
Qu’ils portent de grandes causes ou qu’ils luttent au quotidien pour leur survie, nous avons voulu vous raconter ces courageux et ces courageuses, qui souvent s’ignorent.

Jérémy Jeantet
Jérémy est journaliste indépendant. Après Lyon et Paris, il arpente les étroits trottoirs bordelais depuis deux ans, où il pige pour différents médias locaux et nationaux. A l'écoute de ceux qui osent prendre la parole pour dire que le monde ne tourne pas rond.
Dans le même feuilleton

Rémy Garnier ou la soif de justice

Inspecteur des finances à la retraite dans le Lot-et-Garonne, Rémy Garnier a passé sa carrière à se battre contre la fraude. Jusqu’à entrer en scène dans l’affaire Cahuzac, dont...

Street medics : croix bleues et gilets jaunes

Chaque semaine, les images de manifestants blessés lors des mobilisations des gilets jaunes envahissent les réseaux sociaux. Dans ce nouvel épisode de Social Brutal, Revue Far...

Pays basque : le désarmement

Le chemin de l'apaisement au Pays Basque est semé d'embûches. Retour sur le désarmement chaotique de l'ETA.

Abattre les barreaux

Supprimer la prison. Le courant abolitionniste qui porte cette proposition a souvent du mal à se frayer un chemin dans les discours autour des peines carcérales. Gabi Mouesca...

Rokhaya Diallo : “Racisme, sexisme, mettre fin au déni”

Journaliste et réalisatrice, Rokhaya Diallo est une des voix émergentes du « féminisme intersectionnel » en France. En visite dans le Sud-Ouest pour le festival « Comme un...

Féministe : le burn out militant

Septembre 2019 : Charlotte Monasterio lance avec d’autres femmes le collectif Collages Féministes Bordeaux. Printemps 2020 : elle va à l’hôpital pour une dépression sévère. Il...

LGBT+ de Bayonne : Sortir à la lumière

Les Bascos est une association LGBT+ au Pays basque. De ses débuts comme club de randonnée, en passant par la lutte contre les discriminations, le collectif a grandi au milieu...

Pausa : offrir une halte

Ces dernières années, la ville de Bayonne s’est retrouvée sur une des nombreuses routes de l’exil. C’est dans ce contexte que le centre d’accueil « Pausa» a ouvert ses portes à...

Un Sahraoui dans la ville

Le canot pneumatique est à l’arrêt. Ses passagers sont cahotés, de gauche à droite. Plus personne ne parle. Chacun scrute l’horizon, craignant de voir apparaître les très...

De Dakar à Castillon-la-Bataille : le métissage pour identité

« Nous avions une grande maison en Dordogne. Il est arrivé que l’on sonne chez nous, et que l’on me dise : « Bonjour, est-ce que je pourrais parler au propriétaire ? » »....

Désobéir pour sauver la nature

Quelque part en Corrèze, au milieu des bois, une poignée de cabanes se fondent dans le paysage. Organisés en collectif, ses habitants n’ont pas choisi la forêt pour s’y cacher...

Ces femmes qui changent l’agriculture

Dans le milieu historiquement masculin de l’agriculture, de plus en plus de femmes de-viennent exploitantes. Elles refusent le cliché de la femme simple « aidante » à la ferme...

Le vieil homme et la terre

Au cœur de la campagne girondine, une génération de jeunes agriculteurs se prépare à prendre la relève de la vieille garde incarnée par Hervé Georges, paysan et militant. Dans...

Nicolas, le foot dans les yeux des potes

Aveugle de naissance, Nicolas est supporter des Girondins de Bordeaux et fréquente assidûment leur stade depuis 1996. Il effectue aussi un certain nombre de déplacements, y...

ASJ Soyaux : football au féminin en Première Division

Alors que depuis la Coupe du monde 2019, le football au féminin gagne en reconnaissance, en première division, neuf équipes sur douze sont liées à de grands clubs masculins....

Enzo, boxeur pieds et poings liés

Être un champion ou tout sacrifier pour le devenir… Voilà les deux seules options d’Enzo. À 15 ans, ce jeune espoir de la boxe thaïlandaise ne vit que pour son rêve : le titre...

Renaître après l'excision

Marie-Claire Kakpotia Moraldo est née en Côte d’Ivoire. Excisée à l’âge de 9 ans par une tante, elle choisit de faire en 2016 une opération de reconstruction pour devenir « une...

Le #1 : Courage

Après trois ans d’existence, nous sommes partis à la conquête du support papier et de sa proximité avec un semestriel. Au fil des années, vous avez été de plus en plus...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Social Brutal

Trop précaires pour manifester

Trop précaires pour manifester

« Le passage à l’acte est plus difficile : les précaires sont moins habitués à ce genre de mobilisation et sont moins syndiqués. » Frédéric Neyrat est professeur de sociologie....
Social Brutal

Philippe Poutou : Bons baisers de Ford

Philippe Poutou : Bons baisers de Ford

L'usine Ford de Blanquefort ferme. Était-ce vraiment inéluctable ?
Cahiers de vacances

Cysséepho : parcours d'une ex-complotiste

Cysséepho : parcours d'une ex-complotiste

Tout part d’une rage de dents soignée grâce à l’aromathérapie. De là, Barbara Vasseur va petit à petit entrer dans une spirale de désinformation, alimentée par la bulle de...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement