Épisode 10
8 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mardi 12 juin 2018
par Laurent Perpigna Iban
Laurent Perpigna Iban
Il travaille principalement sur la question des nations sans états, des luttes d'émancipation des peuples aux processus politiques en cours, des minorités, et des réfugiés. Il est souvent sur la route du proche et du moyen Orient pour son site Folklore du quotidien.

« Nous avions une grande maison en Dordogne. Il est arrivé que l’on sonne chez nous, et que l’on me dise : « Bonjour, est-ce que je pourrais parler au propriétaire ? » ». Doudou, professeur d’anglais à Castillon-la-Bataille, s’amuse de ces anecdotes, qu’il a appris à traiter avec recul et discernement. Sarah et Babacar, deux de ses trois enfants, vivent désormais à Bordeaux où ils étudient. La famille nous reçoit au marché cosmopolite de St-Michel où ils ont leurs habitudes, en un samedi ensoleillé. L’occasion de faire le point sur le parcours de leur famille venue de Dakar, autant que sur des questions identitaires devenues brûlantes en France. La famille se livre, avec sourire et optimisme.

Découvrez la boutique
Revue Far Ouest

Revues papiers • Abonnements

Boutique

« Mais mon histoire est d’une banalité sans nom ! »  s’exclame Doudou. Ce professeur d’anglais a pourtant bien des choses à raconter. Né à Dakar, il y a « quelques dizaines d’années », il a grandi dans un Sénégal à un tournant majeur de son histoire. Ce pays, qui faisait partie de l’empire colonial français était devenu en 1946 un territoire d’outre-mer, avant que les luttes anticolonialistes menées à cette époque en Afrique n’emmènent le pays vers un statut d’autonomie.

L’aboutissement, c’est une déclaration d’indépendance, proclamée le 20 juin 1960. Comme un symbole, c’est le poète national Léopold Sédar Senghor qui devient alors le premier président de la République, et dessine les contours d’un pays aux cicatrices profondes, qui sera l’un des premiers à revendiquer sa « négritude ».

À Dakar, les années 1960 et 1970 se sont révélées être une période charnière. Doudou se souvient : « Le quartier du Plateau, à Dakar, c’était le quartier des Français chics. Progressivement, une partie des Sénégalais, ceux que l’on pourrait appeler les indigènes, se sont implantés dans le quartier de la Médina, qui était lui un quartier très populaire. »

La famille nous rencontre au marché Saint-Michel à Bordeaux
La famille nous rencontre au marché Saint-Michel à Bordeaux — Photo : Laurent Perpigna Iban

C’est ici que Doudou a grandi. Avec beaucoup d’affection, il évoque le souvenir de son grand-père, un comptable officiant occasionnellement en tant qu’Imam à Dakar, qui lui offrira un cadeau que Doudou n’oubliera pas : sa première clarinette. « Mon grand-père était un érudit de l’Islam, et c’est amusant de le signaler, c’est avec lui que j’ai fêté mes premiers Noëls. Je crois qu’il a eu la première voiture de la Médina. Nous habitions dans une maison en pierre, un peu semblable à la maison que nous acquerrons ici plus tard. Et il y avait un pied de vigne aussi, c’est marrant. Comme si c’était un présage », raconte-t-il, le sourire aux lèvres.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Laurent Perpigna Iban
Il travaille principalement sur la question des nations sans états, des luttes d'émancipation des peuples aux processus politiques en cours, des minorités, et des réfugiés. Il est souvent sur la route du proche et du moyen Orient pour son site Folklore du quotidien.
Dans le même feuilleton

Rémy Garnier ou la soif de justice

Inspecteur des finances à la retraite dans le Lot-et-Garonne, Rémy Garnier a passé sa carrière à se battre contre la fraude. Jusqu’à entrer en scène dans l’affaire Cahuzac, dont...

Street medics : croix bleues et gilets jaunes

Chaque semaine, les images de manifestants blessés lors des mobilisations des gilets jaunes envahissent les réseaux sociaux. Dans ce nouvel épisode de Social Brutal, Revue Far...

Pays basque : le désarmement

Le chemin de l'apaisement au Pays Basque est semé d'embûches. Retour sur le désarmement chaotique de l'ETA.

Abattre les barreaux

Supprimer la prison. Le courant abolitionniste qui porte cette proposition a souvent du mal à se frayer un chemin dans les discours autour des peines carcérales. Gabi Mouesca...

Rokhaya Diallo : “Racisme, sexisme, mettre fin au déni”

Journaliste et réalisatrice, Rokhaya Diallo est une des voix émergentes du « féminisme intersectionnel » en France. En visite dans le Sud-Ouest pour le festival « Comme un...

Féministe : le burn out militant

Septembre 2019 : Charlotte Monasterio lance avec d’autres femmes le collectif Collages Féministes Bordeaux. Printemps 2020 : elle va à l’hôpital pour une dépression sévère. Il...

LGBT+ de Bayonne : Sortir à la lumière

Les Bascos est une association LGBT+ au Pays basque. De ses débuts comme club de randonnée, en passant par la lutte contre les discriminations, le collectif a grandi au milieu...

Pausa : offrir une halte

Ces dernières années, la ville de Bayonne s’est retrouvée sur une des nombreuses routes de l’exil. C’est dans ce contexte que le centre d’accueil « Pausa» a ouvert ses portes à...

Un Sahraoui dans la ville

Le canot pneumatique est à l’arrêt. Ses passagers sont cahotés, de gauche à droite. Plus personne ne parle. Chacun scrute l’horizon, craignant de voir apparaître les très...

De Dakar à Castillon-la-Bataille : le métissage pour identité

« Nous avions une grande maison en Dordogne. Il est arrivé que l’on sonne chez nous, et que l’on me dise : « Bonjour, est-ce que je pourrais parler au propriétaire ? » »....

Désobéir pour sauver la nature

Quelque part en Corrèze, au milieu des bois, une poignée de cabanes se fondent dans le paysage. Organisés en collectif, ses habitants n’ont pas choisi la forêt pour s’y cacher...

Ces femmes qui changent l’agriculture

Dans le milieu historiquement masculin de l’agriculture, de plus en plus de femmes de-viennent exploitantes. Elles refusent le cliché de la femme simple « aidante » à la ferme...

Le vieil homme et la terre

Au cœur de la campagne girondine, une génération de jeunes agriculteurs se prépare à prendre la relève de la vieille garde incarnée par Hervé Georges, paysan et militant. Dans...

Nicolas, le foot dans les yeux des potes

Aveugle de naissance, Nicolas est supporter des Girondins de Bordeaux et fréquente assidûment leur stade depuis 1996. Il effectue aussi un certain nombre de déplacements, y...

ASJ Soyaux : football au féminin en Première Division

Alors que depuis la Coupe du monde 2019, le football au féminin gagne en reconnaissance, en première division, neuf équipes sur douze sont liées à de grands clubs masculins....

Enzo, boxeur pieds et poings liés

Être un champion ou tout sacrifier pour le devenir… Voilà les deux seules options d’Enzo. À 15 ans, ce jeune espoir de la boxe thaïlandaise ne vit que pour son rêve : le titre...

Renaître après l'excision

Marie-Claire Kakpotia Moraldo est née en Côte d’Ivoire. Excisée à l’âge de 9 ans par une tante, elle choisit de faire en 2016 une opération de reconstruction pour devenir « une...

Le #1 : Courage

Après trois ans d’existence, nous sommes partis à la conquête du support papier et de sa proximité avec un semestriel. Au fil des années, vous avez été de plus en plus...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Charentes : de la mer à la terre

Au creux de la vague

Au creux de la vague

Romain et son équipage sont partis. Malgré une météo loin d'être optimale... Une erreur de débutant place Romain et ses équipiers dans une situation délicate. Le golfe de...
En vrai, en vrac

Bordeaux-Montaigne : des étudiant·es en détresse

Bordeaux-Montaigne : des étudiant·es en détresse

Pour analyser l’ampleur du mal-être étudiant et proposer des solutions pour y répondre, plusieurs associations de l’Université de sciences humaines Bordeaux Montaigne (UBM) ont...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement