Épisode 4
12 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Samedi 7 juillet 2018
par Nathan Reneaud
Nathan Reneaud
Nathan Reneaud est journaliste, enseignant et programmateur au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux. Il a co-fondé Accréds.fr, site dédié à l'actualité des festivals de cinéma, et a collaboré avec plusieurs publications : Etudes, Vodkaster.fr., Slate.fr, Popcorn, Soap, Rockyrama, Kiblind. Il fait également partie du comité de rédaction de Carbone, revue de pop culture où il anime la rubrique « Black Pop ».

Gabriel Okoundji est né au Congo-Brazzaville et est arrivé à Bordeaux en 1983. Il a été et est encore le témoin et l’acteur de toutes les Présences Noires qui ont émaillées la vie économique, littéraire, intellectuelle et politique de Bordeaux. Il partage avec nous son parcours et l’incroyable richesse de cette histoire. Notre histoire.

Découvrez la boutique
Revue Far Ouest

Revues papiers • Abonnements

Boutique

Présences noires : ce feuilleton doit beaucoup à deux ouvrages essentiels, La France Noire — Trois siècles de présences, superbe travail collectif dirigé par l’historien Pascal Blanchard et La condition noire de Pap Ndiaye, livre fondateur des « Black Studies » en France.

Ndiaye insiste sur le fait que l’histoire noire française n’est pas associée à de grandes victoires comme celles des États-Unis, avec les leaders que l’on connaît (Marcus Garvey, Malcolm X, Martin Luther King Jr.).

En ce sens, ce feuilleton souhaite raconter les présences noires en Nouvelle-Aquitaine et célébrer ainsi leur apport à la vie intellectuelle, culturelle, artistique et politique du Sud-Ouest. Un tel travail suppose de revenir sur des figures mythiques des luttes pour les droits humains (comme Joséphine Baker), mais aussi de faire la lumière sur des trajectoires plus confidentielles, qu’il fallait les sortir de l’invisibilité sinon d’une zone visitée seulement par les spécialistes.

Nous étions des « pionniers », nous étions tous des « camarades militants marxistes-léninistes », des « boucliers héroïques du Congo ».

Cela implique également d’échanger directement avec un témoin et un acteur de cette histoire. Né au Congo-Brazzaville et arrivé à Bordeaux en 1983, Gabriel Okoundji exerce en tant que psychologue clinicien et délégué à la culture au Centre Hospitalier Charles Perrens. Cet ancien militant communiste, qui travaille à « faire jaillir la lumière de la parole », est un intellectuel solaire et une grande voix de la poésie contemporaine.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Nathan Reneaud
Nathan Reneaud est journaliste, enseignant et programmateur au Festival International du Film Indépendant de Bordeaux. Il a co-fondé Accréds.fr, site dédié à l'actualité des festivals de cinéma, et a collaboré avec plusieurs publications : Etudes, Vodkaster.fr., Slate.fr, Popcorn, Soap, Rockyrama, Kiblind. Il fait également partie du comité de rédaction de Carbone, revue de pop culture où il anime la rubrique « Black Pop ».
Dans le même feuilleton

Joséphine Baker : les couleurs de l'arc-en-ciel

En 1947, l’artiste aux « deux amours » Joséphine Baker fait l’acquisition du château des Milandes. Chargée de récits, la propriété bâtie au 15e siècle fut une plaque tournante...

Histoire Noire : les flambeaux des affranchi·e·s

Le 10 mai 2018, l’association Mémoires et Partages organise une Marche aux Flambeaux pour faire découvrir aux Bordelais.e.s un pan méconnu de l’histoire des Noir.e.s : leur...

Lamine Senghor, poumon de la lutte anticoloniale

France, fin des années 1920. Malgré sa santé fragile, Lamine Senghor lutte pour améliorer les conditions de vie des anciens tirailleurs sénégalais, dont il fait lui-même partie....

Gabriel Okoundji : « faire jaillir la lumière de la parole »

Gabriel Okoundji est né au Congo-Brazzaville et est arrivé à Bordeaux en 1983. Il a été et est encore le témoin et l’acteur de toutes les Présences Noires qui ont émaillées la...

La réinvention de soi

Après le succès de la première édition du Black History Month, cet évènement sur l’histoire et l’identité noire revient pour une deuxième édition. Projections, conférences et...

L'histoire noire invisible en Aquitaine

Nous avons rencontré Mar Fall dans le quartier Saint-Michel, à Bordeaux. Ce sociologue, qui n’a pas dérogé au costume cravate, place au cœur de ses travaux l’histoire de la...

Qui es-tu Lamine Senghor ?

Un film consacré à Lamine Senghor, figure des mouvements noirs de l’entre-deux-guerres.

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Contagions Chroniques

Claustrophobie

Claustrophobie

Rosa la pharmacienne, Virginie la gérante de bar, Manon l’urgentiste, Anthony l’employé de grande surface… Nous retrouvons nos personnages – rejoints par d’autres – au lendemain...
Les Passager·e·s

Féminisme : une histoire de violence

Féminisme : une histoire de violence

« Le machisme tue tous les jours, le féminisme n’a jamais tué personne ». Cette célèbre citation de la journaliste et militante Benoîte Groult est brandie depuis des décennies...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement