Épisode 2
7 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Jeudi 22 mars 2018
par Véronique Duval
Véronique Duval
Auteur de Rencontre avec des paysans remarquables, publié fin 2017 aux éditions Sud Ouest, Véronique Duval vit en Charente-Maritime. Journaliste venue du documentaire audiovisuel, elle s’intéresse aux transformations sociales ainsi qu’à notre relation au vivant et aux paysages. Elle a cofondé un maison d’édition associative, La nage de l’ourse.

Éleveur et cultivateur, Hervé Gaborit fait paître ses vaches en prairies, mais il a besoin de maïs pour les nourrir l’hiver. Il irrigue ses cultures et le projet de construction de retenues d’eau lui semble une bonne idée. Pourtant, aujourd’hui, il hésite à s’engager pour 20 ans dans ce projet porté par une société coopérative.

Notre autrice Véronique Duval a sillonné le Poitou-Charentes pour comprendre les enjeux des réserves d’eau. Pour comprendre son point de départ, direction notre contexte d’introduction : Les bassines de la discorde.

Première étape : jeudi 8 février. Sous le soleil hivernal, la route étroite file vers l’horizon dans la plaine. Un panneau à droite : Le grand Courdeault. Une grange, des panneaux photovoltaïques, deux étables où des blondes d’Aquitaine et des veaux observent ma voiture. La tour ronde d’un ancien pigeonnier. Un homme s’avance, en vêtement de travail. Il est grand, le regard clair et droit sous des cheveux grisonnants. C’est Hervé Gaborit, éleveur et producteur de céréales.

Il avait 4 ans lorsque ses parents, Joseph et Mylène, arrivèrent de la Vendée voisine avec leurs trois enfants. « On était des migrants », dit le père. Leurs vaches charolaises sont du voyage. C’était en 1969, une époque où « toutes les fermes avaient de l’élevage », rappelle Hervé. L’aîné de la fratrie voit ses parents travailler dur pour remettre en culture des terres, arracher des vignes et rénover des bâtiments en ruine.

bassine, no bassaran, agriculteurs, éleveurs, irrigation, marais poitevin, rivière boutonne, environnement, écologie, sécheresse, poitou-charentes, véronique duva, revue far ouest, nouvelle-aquitaine, sud-ouest, enquête, documentaire, long format
Hervé est éleveur et producteur de céréales. Il a besoin d’eau — Photo : Véronique Duval

Déjà, la conquête de l’eau fait partie de l’histoire. Pour nourrir ses bêtes, le père sème du maïs, comme en Vendée. Mais la ferme se trouve sur « des petites terres » peu profondes et le climat est plus sec. La récolte est compromise. Grâce à l’eau d’un forage, les rendements sont au rendez-vous. Joseph développe l’irrigation. C’est l’avenir ! La ferme s’agrandit peu à peu, passe de 76 hectares à 130 lorsque le fils s’installe, en 1986.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Véronique Duval
Auteur de Rencontre avec des paysans remarquables, publié fin 2017 aux éditions Sud Ouest, Véronique Duval vit en Charente-Maritime. Journaliste venue du documentaire audiovisuel, elle s’intéresse aux transformations sociales ainsi qu’à notre relation au vivant et aux paysages. Elle a cofondé un maison d’édition associative, La nage de l’ourse.
Dans le même feuilleton

Rétention d'eau : les bassines de la discorde

Une bataille de l’eau se déroule depuis une dizaine d’années entre Marais poitevin, rivière Boutonne et fleuve Charente.

Retenues d'eau : un éleveur à l'heure du choix

Éleveur et cultivateur, Hervé Gaborit fait paître ses vaches en prairies, mais il a besoin de maïs pour les nourrir l’hiver. Il irrigue ses cultures et le projet de construction...

Eau : la politique de la réserve

Thierry Bouret, important céréalier dans la plaine d’Aunis, défend l’installation de retenues d’eau pour irriguer ses champs. Pour lui, la question des bassines est avant tout...

Marais poitevin : la détermination de l'eau

ZAD ou pas ? Aux enjeux des agriculteurs s'ajoutent ceux de l'écotourisme et de la préservation du Marais poitevin. Julien Le Guet est l’un des créateurs de La Frenaie, un...

Paysans : de la terre à la mer

Les paysans de la mer s'inquiètent des conséquences de l'agriculture intensive sur leur activité.

Eau en Nouvelle-Aquitaine : pénurie en vue

Du fait des bouleversements climatiques et des activités humaines, la première des ressources de l’Humanité apparaît menacée dans toutes les simulations scientifiques. Acteurs...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Parlons-nous

Occitan : patrimoine à défendre

Occitan : patrimoine à défendre

Deux rues du centre-ville de Bordeaux possèdent désormais leur panneau en occitan. Pour l’association qui a organisé cette initiative, l’enjeu est double : lutter contre...
Battre Monnaie

Le mineur et le bitcoin

Le mineur et le bitcoin

Litecoin, Namecoin, Dogecoin, Peercoin, Ethereum, Monero… La quête des monnaies alternatives et indépendantes des banques portent nos deux auteurs vers les horizons de la...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement