7 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mercredi 9 décembre 2020
par Vincent BRESSON
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.

Grincements mystérieux, claquements de porte inexpliqués… Pour certains, rien de suspect. Pour d’autres, il peut s’agir d’un indice qui trahirait la présence de fantômes. Dans la région bordelaise, certains ont décidé de partir à la chasse aux fantômes. Esprit, es-tu là ?

Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement

Photo de couverture : Patrick Tomasso

Laetitia Duvignere-Billon a une occupation peu ordinaire. Quand elle ne travaille pas en tant que responsable facturation pour un grossiste près de Bordeaux, elle chasse des fantômes dans les lieux hantés. « Par moments, c’est dégueulasse ! Une fois, j’entends quelqu’un qui me dit “Psst” derrière moi. Je me retourne et je vois un gamin avec la moitié du crâne enfoncé ! Il avait un arc à la main et la tête sur le côté. C’était affreux. » Pour simplifier, l’exorciste compare son « don » à celui de la voyante du film Ghost : « Je vois les fantômes et je les entends », résume Laetitia.

Chaque semaine, des personnes se présentant comme des victimes de fantômes font appel à elle, contre rémunération. La chasseuse de fantôme assure que ses prix « sont très bas » et que c’est d’ailleurs un motif de dispute avec son mari, qui estime qu’elle pourrait en demander plus. Au bout du fil, les témoignages se ressemblent. « C’est toujours le même script. Les gens entendent des bruits étranges dans leur maison, ils ont l’impression que des objets sont déplacés, ils se disputent de plus en plus régulièrement et finissent par s’isoler. » Autant de signes qui, pour Laetitia, ne trompent pas : des fantômes hantent les lieux.

Pourquoi ? Ces morts seraient coincés entre le monde physique et l’au-delà, et ils ne seraient pas bloqués pour rien. Elle évoque deux raisons principales. L’une lugubre, les morts cherchent à se venger, l’autre frustrante, les morts n’auraient pas eu le temps de dire ou de faire quelque chose. C’est là qu’elle intervient, en prenant quelques précautions préalables. « Avant de venir exorciser et purifier, je fais des recherches pour en savoir davantage sur l’histoire de la maison ou du quartier. Je n’interviens jamais sans connaître le lieu, c’est important pour comprendre l’histoire du fantôme. » 

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Vincent BRESSON
Fou curieux des communautés en décalage, Vincent regarde la société par ses marges et traine sa plume auprès de différents canards, avec un verre de Gaillac pour encrier.
Retrouvez cet article dans le feuilleton :

Au-delà du réel

(En)quête d'OVNIs

Pendant que certains occupent leur temps libre à donner des coups de pied dans un ballon de foot ou à peindre des tableaux, Didier Gomez préfère recueillir les témoignages de...

Aliens : l'État mène l'enquête

Depuis 1977, le Geipan tente d’apporter des réponses aux témoins d’OVNI. Ce service du Centre National d’Études Spatiales (CNES) mène ses enquêtes depuis Toulouse et traque les...

Flunch, Gilets jaunes et ovnis

Tous les mois, des ufologues toulousains partagent leur passion pour les extraterrestres autour d’un repas au Flunch. Entre deux portions de frites, ces curieux de phénomènes...

Coupeurs de feu : soigner le mal par les mains

Dans les campagnes françaises, tout le monde connaît l’efficacité réputée des magnétiseurs, mais personne ne sait l’expliquer. Aussi appelés coupeurs de feu, ces hommes et ces...

Biodynamie : un vin lunaire

De plus en plus de viticulteurs se détournent des méthodes industrielles pour se convertir à la biodynamie. Un système d’exploitation agricole et ésotérique un peu particulier...

L'homme-médecine des Landes de Gascogne

De 1991 à 2001, Laurent a vécu avec les Indiens Lakotas. Ses rencontres avec les hommes-médecine sioux l’ont amené à devenir, un pas après l’autre, un des gardiens de la...

Chasse au fantôme dans le Bordelais

Grincements mystérieux, claquements de porte inexpliqués… Pour certains, rien de suspect. Pour d’autres, il peut s’agir d’un indice qui trahirait la présence de fantômes. Dans...

Le Sud-Ouest, destination préférée des aliens ?

Le très sérieux Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés (GEIPAN) classe la Gironde et la Haute-Garonne parmi les départements les plus...

Marabout, grosse ficelle ?

Qui n’a jamais reçu un flyer de marabout sur son pare-brise, à la sortie d’un métro ou dans sa boîte aux lettres ? Far Ouest a tenté de savoir ce qui se cache derrière le bout...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
X-Files dans le Sud Ouest

Aliens : l'État mène l'enquête

Aliens : l'État mène l'enquête

Depuis 1977, le Geipan tente d’apporter des réponses aux témoins d’OVNI. Ce service du Centre National d’Études Spatiales (CNES) mène ses enquêtes depuis Toulouse et traque les...
Les Passager·e·s

LGBT+ : partir pour mieux vivre

LGBT+ : partir pour mieux vivre

Au Brésil et en Tunisie, les personnes LGBT émigrent pour en finir avec l'oppression et la peur.
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement