Épisode 4
7 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Jeudi 14 juin 2018
par Mathias Edwards
Mathias Edwards
Reporter spécialisé dans la culture et le football, qui ne font parfois qu'un, je travaille depuis 2011 pour le groupe So Press (So Foot, Society, So Film, Pédale!, Tampon, Dada...).

Le feuilleton qui voit les Girondins de Bordeaux négocier leur rachat par le fonds d’investissements états-uniens GACP serait sur le point de prendre fin. D’après nos informations, le season finale pourrait même être diffusé dans les dix jours. Malheureusement pour les supporters, il n’est pas sûr qu’il s’agisse d’un happy end.

Les premières rumeurs sont apparues au début du mois de mars dernier. Sur Twitter, des messages font échos de discussions entre Nicolas de Tavernost, président du Groupe M6, et de mystérieux investisseurs américains désireux d’entrer dans le capital des Girondins de Bordeaux. De quoi nourrir les fantasmes des supporters du club marine et blancs, bien conscients que le modèle de gestion du club par M6 a atteint ses limites. Il ne faudra que quelques jours pour que l’identité de ces fameux Américains soit révélée : il s’agit de General American Capital Partners LLCP (GACP), un fonds d’investissement dirigé par Joseph DaGrosa Jr., qui a fait fortune en rachetant, puis en revendant, 248 Burger King en situation de dépôt de bilan aux États-Unis.

Mais les chiffres vont rapidement doucher l’enthousiasme général : à cette étape des discussions, GACP ne dispose que de 5 à 10 millions d’euros, alors que Nicolas de Tavernost en réclame 70, plus 70 autres en fonds propres, pour céder le FCGB. Si le dirigeant n’a jamais caché être ouvert à toute offre de rachat des Girondins, il a toujours été clair : les Girondins ne seront pas vendus à n’importe qui, comme il l’affirmait en mai 2016 dans les colonnes de Sud Ouest : « Nous avons reçu des offres de reprise, d’horizons différents, parfois financièrement intéressantes, mais pas suffisamment solides pour préserver l’avenir du club. » M6 souhaite se séparer des Girondins, mais pas à n’importe quel prix. Et laisse à GACP jusqu’au 15 juin, date de l’ouverture du marché des transferts, pour réunir une somme suffisante.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Mathias Edwards
Reporter spécialisé dans la culture et le football, qui ne font parfois qu'un, je travaille depuis 2011 pour le groupe So Press (So Foot, Society, So Film, Pédale!, Tampon, Dada...).
Dans le même feuilleton

Les Girondins & M6 : « c'est la reprise. »

Dans les années 1990, les Girondins sont gérés par une bande d’amis que certains surnomment « les copains du vin ». A l’époque, ces passionnés se démènent pour amener leur club...

Les Girondins & M6 : l'âge d'or, à l'ombre de la raison

En 1999, M6 rachète un club champion de France, et investit des millions pour amener les Girondins au sommet. Au fil des décennies, la chaîne se heurte à ses propres ambitions...

Ultramarines : l'idéal (du) supporter

Présents pour encourager leur équipe depuis 1987, les Ultramarines se veulent les garants de l’identité des Girondins de Bordeaux. Une mission qui s’avère de plus en plus...

Les Girondins & GACP : American Express

Le feuilleton qui voit les Girondins de Bordeaux négocier leur rachat par le fonds d’investissements états-uniens GACP serait sur le point de prendre fin. D’après nos...

Le football est-il encore supportable ?

Le 16 novembre 2019, Revue Far Ouest a organisé en partenariat avec Mediapart, So Foot et les Ultramarines, le festival Coup Franc. Une journée pour aborder le football sous...

Girondins : cauchemar en coulisses

Le 6 novembre 2018, un fond d’investissement américain reprenait les Girondins de Bordeaux. Un an après, malgré des résultats sportifs probants, le tableau en coulisse semble...

Adieu Lescure

Suivez les Ultramarines dans l'organisation du dernier hommage à leur stade, Lescure, au printemps 2015.

Girondins de Bordeaux, un monument en péril

Depuis leur création en 1881, les Girondins de Bordeaux se sont imposés comme le club phare du Sud-Ouest. Notre partenaire Podcastine propose une série audio en cinq épisodes...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Les Embarqués

Ni homme ni femme, mais non-binaire

Ni homme ni femme, mais non-binaire

Sven est un·e vidéaste de 29 ans, membre de l’association bordelaise Trans 3.0. Son genre ne correspond pas au sexe biologique — dans son cas féminin — qu’on lui a assigné à la...
Tuer Manger

"Les industriels font la même chose que les vegans"

"Les industriels font la même chose que les vegans"

Jocelyne Porcher est sociologue, spécialisée dans la relation de l’homme avec l’animal d’élevage. Elle a beaucoup travaillé sur la production industrielle et les abattoirs, et...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement