Épisode 3
7 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mercredi 16 mai 2018
par Mathias Edwards
Mathias Edwards
Reporter spécialisé dans la culture et le football, qui ne font parfois qu'un, je travaille depuis 2011 pour le groupe So Press (So Foot, Society, So Film, Pédale!, Tampon, Dada...).

Présents pour encourager leur équipe depuis 1987, les Ultramarines se veulent les garants de l’identité des Girondins de Bordeaux. Une mission qui s’avère de plus en plus compliquée, à mesure que l’argent déferle toujours plus violemment sur le monde du sport.

Au cours des dix-huit années passées par M6 à la tête des Girondins de Bordeaux depuis la reprise en fin de saison 1998-1999, les relations entre la chaîne et les supporters bordelais n’ont pas toujours été cordiales, l’humeur de ses derniers variant au gré des résultats sportifs obtenus par l’équipe. Pourtant, tout avait commencé sur d’excellentes bases, entre les Ultramarines, le principal groupe de supporters des Girondins, qui compte aujourd’hui un millier de membres, quelque 4000 sympathisants, et qui vient de fêter ses 30 ans, et le nouvel actionnaire principal.

Alex, 23 ans au moment des faits et membre du groupe depuis 1991, se rappelle qu’à l’époque, les ultras avaient « plutôt bien réagi à l’arrivée de M6, parce que c’était un investisseur de renom, une chaîne en pleine expansion qui avait fait le pari de changer son image de chaîne “0 % foot” ». L’homme n’a pas souvenir qu’un représentant de la chaîne ait à ce moment-là demandé à rencontrer les supporters, mais il n’en tient nullement rigueur, conscient que près de 20 ans en arrière, les Ultramarines ne pesaient pas lourd dans la vie de leur club.

Jean-Louis Triaud et les supporters
Jean-Louis Triaud et les supporters — Photo : Dominique Lelann

« Quand les plus vieux de ton groupe ont 25 ans, tu n’es pas considéré pareil que quand ils en ont 40. » Mais une décision va définitivement conquérir le cœur des supporters qui ont leurs quartiers dans le Virage Sud du parc Lescure : celle de laisser les clés du camion au régional Jean-Louis Triaud. « Leur discours était honnête, rembobine Alex. Ils ont dit “on investit, par contre on n’y connait pas grand-chose au foot, donc on va laisser Jean-Louis Triaud aux manettes, parce qu’il sait ce qu’il fait”. C’était pas mal d’avoir un investisseur qui avait un véritable intérêt à ce que ça marche, tout en laissant les commandes à un mec du cru. »

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Mathias Edwards
Reporter spécialisé dans la culture et le football, qui ne font parfois qu'un, je travaille depuis 2011 pour le groupe So Press (So Foot, Society, So Film, Pédale!, Tampon, Dada...).
Dans le même feuilleton

Les Girondins & M6 : « c'est la reprise. »

Dans les années 1990, les Girondins sont gérés par une bande d’amis que certains surnomment « les copains du vin ». A l’époque, ces passionnés se démènent pour amener leur club...

Les Girondins & M6 : l'âge d'or, à l'ombre de la raison

En 1999, M6 rachète un club champion de France, et investit des millions pour amener les Girondins au sommet. Au fil des décennies, la chaîne se heurte à ses propres ambitions...

Ultramarines : l'idéal (du) supporter

Présents pour encourager leur équipe depuis 1987, les Ultramarines se veulent les garants de l’identité des Girondins de Bordeaux. Une mission qui s’avère de plus en plus...

Les Girondins & GACP : American Express

Le feuilleton qui voit les Girondins de Bordeaux négocier leur rachat par le fonds d’investissements états-uniens GACP serait sur le point de prendre fin. D’après nos...

Le football est-il encore supportable ?

Le 16 novembre 2019, Revue Far Ouest a organisé en partenariat avec Mediapart, So Foot et les Ultramarines, le festival Coup Franc. Une journée pour aborder le football sous...

Girondins : cauchemar en coulisses

Le 6 novembre 2018, un fond d’investissement américain reprenait les Girondins de Bordeaux. Un an après, malgré des résultats sportifs probants, le tableau en coulisse semble...

Adieu Lescure

Suivez les Ultramarines dans l'organisation du dernier hommage à leur stade, Lescure, au printemps 2015.

Girondins de Bordeaux, un monument en péril

Depuis leur création en 1881, les Girondins de Bordeaux se sont imposés comme le club phare du Sud-Ouest. Notre partenaire Podcastine propose une série audio en cinq épisodes...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Le retour du sauvage

Retours des ours : à fils tirés

Retours des ours : à fils tirés

Moi je suis pour, moi totalement contre. La France adore les débats manichéens, discutailler longtemps et débattre, débattre. Pendant ce temps-là, les loups grignotent du...
Longues Peines

Besse : 35 ans de prison (ou presque)

Besse : 35 ans de prison (ou presque)

« Dès la première évasion, je me suis suicidé socialement. »
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement