Épisode 1
3 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Lundi 12 mars 2018
par Jean BERTHELOT DE LA GLÉTAIS
Jean BERTHELOT DE LA GLÉTAIS
Correspondant à Bordeaux pour Europe 1, pour qui je commente les matchs à domicile des Girondins, et pour Radio Classique, pour qui je fais des reportages d’information générale. J’écris dans Grazia en tant que pigiste régulier, pour la rubrique actualités, sur des thèmes très divers. J’assure également une correspondance, toujours à Bordeaux, pour le quotidien Le Courrier de l’Ouest. Je suis pigiste pour Sud-Ouest Magazine, le mook Sang-Froid et le Journal des Télécoms. .

Contrairement à ce qui a été annoncé fin février, le dossier de la mine d’or au Pays basque n’a pas été totalement clos. La société qui souhaitait obtenir un permis de recherche, refusé par Bercy, a bien déposé deux recours en temps et en heure… Pour démarrer notre nouveau feuilleton sur les mines d’or en Nouvelle-Aquitaine, focus sur une bataille que tout le monde pensait gagnée.

Et si le projet de mine d’or du Pays basque, annoncé comme étant abandonné fin février par le Ministère de l’Économie — également chargé des mines —, refaisait finalement surface ? C’est une possibilité bien réelle, due à une incroyable négligence de Bercy. Petit retour en arrière : depuis trois ans, des milliers de Basques se mobilisent contre la volonté d’une société, Sudmine, d’ouvrir une mine d’or en plein cœur de leur territoire.

mines d'or, pays basque, revue far ouest,enquête, mine, sud-ouest, exploitation, gouvernement, économie, écologie, France, Bercy, Jean Berthelot
Manifestation à Bayonne contre les mines d’or
— Photo : Guénolé le Gal/Bizi !

Précisément, 130 km2 au milieu des appellations Ossau-Irraty et piment d’Espelette. « Et en pleine zone de tourisme, ressource essentielle pour la région », s’étranglait il y a quelques mois Martine Bouchet, porte-parole du collectif des associations environnementales locales.

« Ce projet, personne n’en veut. Les terres seraient perdues à jamais. Sudmine nous dit qu’elle n’utilisera pas de produits chimiques extérieurs, mais il n’y a pas besoin de ça pour polluer. Les éléments naturellement contenus dans le sol sont libérés, lors de l’exploitation, et la terre est rendue impropre à la culture. Il faut arrêter ce projet tant qu’il est encore temps. »

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Jean BERTHELOT DE LA GLÉTAIS
Correspondant à Bordeaux pour Europe 1, pour qui je commente les matchs à domicile des Girondins, et pour Radio Classique, pour qui je fais des reportages d’information générale. J’écris dans Grazia en tant que pigiste régulier, pour la rubrique actualités, sur des thèmes très divers. J’assure également une correspondance, toujours à Bordeaux, pour le quotidien Le Courrier de l’Ouest. Je suis pigiste pour Sud-Ouest Magazine, le mook Sang-Froid et le Journal des Télécoms. .
Dans le même feuilleton

Mine d'or basque : suite mais pas fin

Contrairement à ce qui a été annoncé fin février, le dossier de la mine d’or au Pays basque n’a pas été totalement clos. La société qui souhaitait obtenir un permis de...

Mines : la terre plutôt que l'or

Catastrophiques pour l’environnement, les mines d’or appartenaient à des temps révolus depuis que l’on avait fermé la dernière en France métropolitaine, en 2004. C’est du moins...

Mines d'or : les Limousins font moins peur que les Basques ?

Contre toute logique environnementale et même économique, les mines d’or pourraient bientôt redevenir une réalité sur le territoire métropolitain. Dans le Limousin, deux permis...

Stop Mines 87 : le déni de démocratie

Au-delà même des menaces de catastrophes environnementales et sanitaires qu’elles font peser sur les territoires où elles sont susceptibles de s’implanter, les mines — et leur...

Or dans le Limousin : mine de rien

Samedi 14 avril, Stop Mines 87 tenait une réunion publique aux abords du périmètre concerné par le permis de recherche de mines. L’occasion d’informer la population avant de...

Mine dans la Creuse : il n'est plus l'or Monseignor

En 2013, l’entreprise canadienne Cominor-La Mancha obtient un permis exclusif de recherche (PER) d’or dans la Creuse, près de Lussat. En 2016 pourtant, ce PER n’est pas...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Lacq : fumée tue

Bassin industriel de Lacq : et le gaz fût...

Bassin industriel de Lacq : et le gaz fût...

Le 19 décembre 1951, le gaz jaillit à Lacq. S’en suit une massive exploitation industrielle, jusqu’au quasi épuisement du gisement. Aujourd’hui, les usines du bassin...
Social Brutal

L'énergie pour enrayer la machine

L'énergie pour enrayer la machine

« Si les Gilets jaunes n’avaient pas été radicaux, personne n’aurait entendu parler d’eux. » Au détour d’un piquet de grève, les électriciens et gaziers restent mobilisés autant...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement