Épisode 2
13 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mercredi 14 février 2018
par Olivia DEHEZ
Olivia DEHEZ
Journaliste indépendante basée à Athènes, Olivia réalise des reportages et des documentaires pour la télévision et sur le web, pour Arte ou le newyorker.com.

Hiver 2017, l’État a ordonné la mise à mort de tous les canards pour lutter contre l’épidémie de grippe aviaire. Mais plus de canards, plus de travail. Plus jamais pour les élevages familiaux ?

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Olivia DEHEZ
Journaliste indépendante basée à Athènes, Olivia réalise des reportages et des documentaires pour la télévision et sur le web, pour Arte ou le newyorker.com.
Dans le même feuilleton

Canards de Chalosse : le dépeuplement

En Février 2017, une nouvelle épidémie de grippe aviaire menance. Et pour la première fois, la filière du foie gras vacille, et avec elle ses travailleurs.

Grippe aviaire : le chômage

Hiver 2017, l'État a ordonné la mise à mort de tous les canards pour lutter contre l'épidémie de grippe aviaire. Mais plus de canards, plus de travail. Plus jamais pour les...

Foie gras en Chalosse : la reprise

Après une année sans canards, la production reprend. Avec la boule au ventre, et la peur à chaque fois qu'un germe est détecté. En attendant la prochaine crise. Les éleveurs de...

Coups de bec des éleveurs à l'État

Les autorités françaises accusent trois exploitants basques et un syndicat agricole d’avoir fait entrave à ses services sanitaires lors de la période de grippe aviaire il y a...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Comment vivre en paix ?

Pays basque : l'horizon fuyant de la réconciliation

Pays basque : l'horizon fuyant de la réconciliation

Le processus de paix au Pays Basque ne ressemble définitivement à aucun autre. Alors que celles et ceux qui le portent demandent avec insistance aux Etats français et espagnol...
À la croisée des destins

Un Sahraoui dans la ville

Un Sahraoui dans la ville

Le canot pneumatique est à l’arrêt. Ses passagers sont cahotés, de gauche à droite. Plus personne ne parle. Chacun scrute l’horizon, craignant de voir apparaître les très...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement