11 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mardi 21 novembre 2017
par Benjamin Hoguet et Léa DUCRÉ
Benjamin Hoguet
L’intersection entre narration et interaction a toujours été ma plus tenace passion. J’y consacre tout mon temps, que ce soit à travers mes projets ou l’animation d’une communauté que j’espère chaque jour plus forte.
Léa DUCRÉ
Journaliste, chef de projet et auteur : ma passion pour le reportage, l'enquête, la narration et les nouveaux médias s'exprime sous différentes formes. J'ai écrit pour des journaux en France (Le Monde Diplomatique, Neon, Libération, La Croix, Marianne, Politis, National Geographic et le Monde des Religions) et à l'étranger (le Courrier du Vietnam et L'Orient Le Jour). Je me spécialise désormais dans le secteur des nouvelles écritures au sein de la société de production interactive Upian.

Litecoin, Namecoin, Dogecoin, Peercoin, Ethereum, Monero… La quête des monnaies alternatives et indépendantes des banques portent nos deux auteurs vers les horizons de la monnaie virtuelle. Prêt(e)s à partir à la « mine » ?

Notre voyage en terres de monnaies locales nous laisse enthousiastes, mais tout de même pris d’un sentiment d’inachevé : ces monnaies complémentaires sont intéressantes, mais restent des euros déguisés, tant elles sont strictement indexées sur la monnaie commune. Elles apportent de nombreux bénéfices locaux, mais n’ont pas encore le pouvoir de remettre en cause un système global. Existe-t-il des monnaies véritablement alternatives, véritablement indépendantes des banques ?

Monnaie virtuelle, impact réel

Notre attention se porte sur les monnaies électroniques. Nous avons vaguement entendu parler du bitcoin, cette monnaie mystérieuse qui semble générer de beaux rendements en très peu de temps. Nous avons en mémoire quelques reportages tournés à Paris à la Maison du Bitcoin, où l’on voit des cinquantenaires se réinventer traders sur le tard. Nous imaginons donc que la cryptomonnaie se résume à cela : une valeur dédiée à la spéculation et aux transactions douteuses, voire criminelles.

Pour nous faire une idée plus précise de son fonctionnement, nous nous rendons à un Winecoin à Bordeaux. Le principe est simple : boire un verre tout en parlant des cybermonnaies en général, et du bitcoin en particulier. Force est de constater que parmi eux, nous rencontrons bien peu de criminels en puissance… Nous retrouvons des geeks qui apprécient son élégance technique, mais aussi des anarchistes libertariens qui souhaitent se libérer des banques et des autorités. Il y a également de fervents croyants dans le numérique, adeptes des paiements en « pair à pair ».

Un bitcoin
De simple utopie irréaliste, le bitcoin est devenu une monnaie prise très au sérieux

Une dizaine d’hommes entre vingt et quarante ans sont venus ici, dans un bar de la place Saint-André. Quand on leur expose notre idée de n’utiliser que des bitcoins pour notre reportage, ils grimacent. À Bordeaux, on ne peut nous conseiller qu’un seul établissement acceptant les bitcoins, le Calice du Dragon. Nous sommes un peu déconcertés. La fonction première des monnaies locales était de favoriser les échanges, voilà une monnaie qui au contraire ne les encourage pas !

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Benjamin Hoguet
L’intersection entre narration et interaction a toujours été ma plus tenace passion. J’y consacre tout mon temps, que ce soit à travers mes projets ou l’animation d’une communauté que j’espère chaque jour plus forte.
Léa DUCRÉ
Journaliste, chef de projet et auteur : ma passion pour le reportage, l'enquête, la narration et les nouveaux médias s'exprime sous différentes formes. J'ai écrit pour des journaux en France (Le Monde Diplomatique, Neon, Libération, La Croix, Marianne, Politis, National Geographic et le Monde des Religions) et à l'étranger (le Courrier du Vietnam et L'Orient Le Jour). Je me spécialise désormais dans le secteur des nouvelles écritures au sein de la société de production interactive Upian.
Retrouvez cet article dans le feuilleton :

Battre Monnaie

La banquière et les gratuivores

Saviez-vous qu’une banque ne vous prête jamais son argent ? Le pouvoir des banques est immense et notre relation avec elles est totalement déséquilibré. Mais est-il possible...

L'abeille et le singe qui fume

Armés de leur bonne volonté et de leur vélo, Léa et Benjamin se lancent dans un road-trip « zéro euro ». Premier arrêt :le Lot-et-Garonne et sa monnaie locale l’abeille !

L'euskokart et le territoire

Le road-trip à vélo continue ! Après l’abeille, nos deux auteurs débarquent dans le Pays-Basque. Ici, l’eusko est une monnaie locale particulièrement active, la première de...

Le mineur et le bitcoin

Litecoin, Namecoin, Dogecoin, Peercoin, Ethereum, Monero… La quête des monnaies alternatives et indépendantes des banques portent nos deux auteurs vers les horizons de la...

Politique : comment la monnaie pourrait tout changer

Et si la monnaie, loin d’être neutre, pouvait servir des objectifs politiques et sociaux pour le bien collectif ? Banque centrale, monnaies locales, crypto-monnaie, dette…...

Cryptomonnaies : la planche à billets va flancher

Dans cet interview de Adli Takkal Bataille, l’entrepreneur de 25 ans, co-auteur du livre « Bitcoin, la monnaie acéphale », revient sur l’évolution de notre rapport à l’argent....

L'économie est un adolescent

"L'humanité est en danger et c'est de modèle économique qu'il faut changer."

Ces épisodes pourraient vous intéresser
LoL, une affaire sérieuse

LoL, une affaire sérieuse

LoL, une affaire sérieuse

Le logiciel est la base de l’informatique, outil indissociable de nos sociétés modernes. À l’heure où les cinq plus grosses capitalisations boursières mondiales sont Google...
En vrai, en vrac

On ne joue pas, on boxe

On ne joue pas, on boxe

"On joue au foot, on joue au tennis... mais on boxe, on ne joue pas."
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement