2 minutes de lecture
Jeudi 10 novembre 2022
par LA RÉDACTION
LA RÉDACTION
Nous sommes un média en ligne, local, indépendant, sans publicité et sur abonnement. Nous voulons partir de chez nous, du local, pour ancrer des histoires et des personnages dont le vécu interroge notre place au sein de la collectivité.

Chapeau pointu, chat noir et balai… Un véritable attirail de sorcière. Ou plutôt : de brasseuses ! Car, avant d’être récupérée par les hommes, la bière, c’est une affaire de femmes. Dans cet extrait de l’épisode 6 de PopEx “Les sorcières de Nouvelle-Aquitaine”, découvrez la véritable histoire de la bière… et des sorcières !

On se représente souvent le brasseur comme un homme bien musclé, un vrai mâle alpha qui exerce un métier physique et difficile. Et ceux qui la consomment comme des groupes de supporters virils à un match de foot. Mais si on fait un retour au Moyen-Âge, c’est une autre histoire. À cette époque, la bière est fabriquée par les femmes : le brassage a toujours fait partie de leurs tâches domestiques.

Brasser la bière, une affaire de femme

Ce savoir-faire a ensuite été récupéré par les hommes dans une quête de profit. Grâce à leurs ventes de bière, les brasseuses devenaient financièrement indépendantes. Une position qui n’a pas plu aux messieurs qui ont décidé de leur confisquer cette activité et de les diaboliser. Accusées de sorcellerie, les brasseuses sont obligées d’abandonner la fabrication de la bière si elles ne veulent pas être victimes de la chasse aux sorcières. Les hommes récupèrent ainsi les techniques, le marché et les gains, tandis que l’histoire des femmes brasseuses – et donc de la bière – tombe peu à peu dans l’oubli.

Chaudrons et balais à brasser

Et en parlant de sorcellerie, l’attirail de la sorcière semble être un héritage du costume de la brasseuse. Le chapeau pointu ? Un couvre-chef qu’elles utilisaient pour être repérées facilement sur les marchés. Le chaudron ? Le récipient dans lequel elles concoctaient la boisson. Les balais ? Elles s’en servaient pour touiller le brassin. Sans oublier le fameux chat noir pour faire fuir les souris de leurs réserves de blé. 

En bref, les femmes brasseuses ne sont donc pas passées entre les mailles du filet du patriarcat. Aujourd’hui, femmes brassant de la bière sont une minorité : difficile de dire combien de brasseuses professionnelles oeuvre en France – certains parlent de moins d’une brasseuse pour dix brasseurs. Certaines reprennent tout de même une activité de brasseuses dans une démarche féministe. Se réapproprier ce savoir et informer sur son histoire, c’est ce qui anime Véro et Véro : elles ont créé leur microbrasserie à La Réole, Y’a une sorcière dans la bière. Pour Popex, Laura est partie brasser à leurs côtés ! 

LA RÉDACTION
Nous sommes un média en ligne, local, indépendant, sans publicité et sur abonnement. Nous voulons partir de chez nous, du local, pour ancrer des histoires et des personnages dont le vécu interroge notre place au sein de la collectivité.
Retrouvez cet article dans les feuilletons :

PopEx #3 : les sorcières modernes

Peut-on être une sorcière sans pouvoir magique ?

Faut-il avoir des pouvoirs magiques pour être une vraie sorcière ? Réponse avec Mademoiselle Audrina, sorcière des temps modernes.

La bière : une histoire de sorcière

Chapeau pointu, chat noir et balai… Un véritable attirail de sorcière. Ou plutôt : de brasseuses ! Car, avant d’être récupérée par les hommes, la bière, c’est une affaire de...

Les sorcières et la nature : bain de forêt et dédoctions magiques

Ces plantes aux vertus médicinales sont appelées des « simples » depuis le Moyen Âge. Ce savoir ancestral, transmis de génération en génération, a fait des femmes des...

Chasse aux sorcières en Pays basque

En 200 ans, de 1430 à 1630, l’Europe a connu 110 000 procès en sorcellerie, dont 48% se sont soldés par une condamnation à mort. Guérisseuses, sages-femmes, herboristes… Toutes...
Popex

Pourquoi on dit chocolatine ?

Dans le Sud-Ouest, on dit chocolatine. Mais pourquoi ? Tout le monde a son explication, mais beaucoup sont fausses. Heureusement, Popex est là.

Ikastola : des écoles hors-la-loi ?

le Conseil constitutionnel, en 2021, a censuré partiellement une loi sur les langues régionales (la loi Molac) interdisant notamment le financement par les communes des écoles...

Et si on apprenait le Poitevin-saintongeais ?

La Nouvelle-Aquitaine compte à elle seule trois langues locales. On connaît le basque et l’occitan, mais savez-vous qu’il existe un patois en Poitou-Charentes ? Souvent oublié...

L'accent de Mont-de-Marsan : un avantage

Qu’on vienne des Landes, du Pays basque ou de Charente, notre origine s’entend parfois en un seul coup d’oreille. Mais pourquoi a-t-on un accent ? Est-ce qu’on naît avec ? Tout...

L'habillement cognitif : le style à la bordelaise

Grâce aux neurosciences, nous avons découvert que notre look influence aussi notre humeur, notre façon de nous percevoir. La manière dont on s’habille nous définit, cela fait...

S'habiller éthique sans quitter le Sud-Ouest

Entre 2000 et 2014, la production de vêtement a doublé dans le monde, alors que les prix sont toujours plus bas. Comment s’habiller éthique, écologique et local ? Pour le...

Le béret : un truc de jeunes (vieux) ?

Si vous cherchez un style « Made in Nouvelle-Aquitaine », la première étape c’est le béret. Un truc de vieux ? Pas tant que ça. Rihanna, les sœurs Kardashian, Meghan Markle… On...

Comment fabriquer sa paire de Charentaises ?

Besoin d’un chausson ? Ou plutôt d’une Charentaise. Derrière cette pantoufle se cache une histoire qui lie les deux Charente, mais également un savoir-faire qui revient à la...

La bière : une histoire de sorcière

Chapeau pointu, chat noir et balai… Un véritable attirail de sorcière. Ou plutôt : de brasseuses ! Car, avant d’être récupérée par les hommes, la bière, c’est une affaire de...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
PopEx #3 : les sorcières modernes

Peut-on être une sorcière sans pouvoir magique ?

Peut-on être une sorcière sans pouvoir magique ?

Faut-il avoir des pouvoirs magiques pour être une vraie sorcière ? Réponse avec Mademoiselle Audrina, sorcière des temps modernes.
Popex

Ikastola : des écoles hors-la-loi ?

Ikastola : des écoles hors-la-loi ?

le Conseil constitutionnel, en 2021, a censuré partiellement une loi sur les langues régionales (la loi Molac) interdisant notamment le financement par les communes des écoles...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement