Capsule 2
6 minutes de lecture
Vendredi 24 mars 2023
par LA RÉDACTION
LA RÉDACTION
Nous sommes un média en ligne, local, indépendant, sans publicité et sur abonnement. Nous voulons partir de chez nous, du local, pour ancrer des histoires et des personnages dont le vécu interroge notre place au sein de la collectivité.

le Conseil constitutionnel, en 2021, a censuré partiellement une loi sur les langues régionales (la loi Molac) interdisant notamment le financement par les communes des écoles immersives. Qu’est-ce que cela veut dire pour les enseignants et surtout les élèves des écoles en langue basque ?

Cette vidéo est tirée de l’épisode 1 de Popex, « Les langues locales », qui a été diffusé sur France 3 Nouvelle-Aquitaine et NoA en 2022.

La situation des langues régionales est complexe dans la loi française : l’article 2 de la constitution écrit noir sur blanc « la langue de la République est le français ». Depuis 2008, elles sont tout de même considérées comme patrimoine culturel de la France, dans le but de les préserver. Pourtant, le Conseil constitutionnel, en 2021, a censuré partiellement une loi sur les langues régionales (la loi Molac) interdisant notamment le financement par les communes des écoles immersives. Car, encore une fois, « la langue de la République est le français ».

Depuis 1969, 36 écoles Ikastolas (des écoles associatives et immersives en basque) ont ouvert. Avec un effectif de départ de 5 élèves en 1969, les Ikastola comptent aujourd’hui 3700 élèves, de la maternelle au lycée. Laurent veut comprendre les impacts du refus de cette loi pour les écoles comme la sienne : les écoles immersives, depuis la décision de mai 2021 du Conseil constitutionnel, sont officiellement anticonstitutionnelles. Qu’est-ce que cela veut dire pour les enseignants et surtout les élèves ?

LA RÉDACTION
Nous sommes un média en ligne, local, indépendant, sans publicité et sur abonnement. Nous voulons partir de chez nous, du local, pour ancrer des histoires et des personnages dont le vécu interroge notre place au sein de la collectivité.
Dans le même feuilleton

Pourquoi on dit chocolatine ?

Dans le Sud-Ouest, on dit chocolatine. Mais pourquoi ? Tout le monde a son explication, mais beaucoup sont fausses. Heureusement, Popex est là.

Ikastola : des écoles hors-la-loi ?

le Conseil constitutionnel, en 2021, a censuré partiellement une loi sur les langues régionales (la loi Molac) interdisant notamment le financement par les communes des écoles...

Et si on apprenait le Poitevin-saintongeais ?

La Nouvelle-Aquitaine compte à elle seule trois langues locales. On connaît le basque et l’occitan, mais savez-vous qu’il existe un patois en Poitou-Charentes ? Souvent oublié...

L'accent de Mont-de-Marsan : un avantage

Qu’on vienne des Landes, du Pays basque ou de Charente, notre origine s’entend parfois en un seul coup d’oreille. Mais pourquoi a-t-on un accent ? Est-ce qu’on naît avec ? Tout...

L'habillement cognitif : le style à la bordelaise

Grâce aux neurosciences, nous avons découvert que notre look influence aussi notre humeur, notre façon de nous percevoir. La manière dont on s’habille nous définit, cela fait...

S'habiller éthique sans quitter le Sud-Ouest

Entre 2000 et 2014, la production de vêtement a doublé dans le monde, alors que les prix sont toujours plus bas. Comment s’habiller éthique, écologique et local ? Pour le...

Le béret : un truc de jeunes (vieux) ?

Si vous cherchez un style « Made in Nouvelle-Aquitaine », la première étape c’est le béret. Un truc de vieux ? Pas tant que ça. Rihanna, les sœurs Kardashian, Meghan Markle… On...

Comment fabriquer sa paire de Charentaises ?

Besoin d’un chausson ? Ou plutôt d’une Charentaise. Derrière cette pantoufle se cache une histoire qui lie les deux Charente, mais également un savoir-faire qui revient à la...

La bière : une histoire de sorcière

Chapeau pointu, chat noir et balai… Un véritable attirail de sorcière. Ou plutôt : de brasseuses ! Car, avant d’être récupérée par les hommes, la bière, c’est une affaire de...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Les Passager·e·s

Féminisme : une histoire de violence

Féminisme : une histoire de violence

« Le machisme tue tous les jours, le féminisme n’a jamais tué personne ». Cette célèbre citation de la journaliste et militante Benoîte Groult est brandie depuis des décennies...
Amateurs pro

Le salaire

Le salaire

Les cam-girls et cam-boys gagnent de l'argent en se déshabillant (et plus si affinités) devant leur écran. Mais gagnent-ils assez pour en vivre, et surtout comment faire ? Il ne...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement