Épisode 3
8 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Dimanche 22 juillet 2018
par Louise BUYENS
Louise BUYENS
Louise Buyens est journaliste en presse écrite et radio. Elle a collaboré avec Radio France, Society, Boudu et Sud Ouest.  Ses sujets de prédilection sont la santé, l'environnement et tout ce qui touche aux grands phénomènes de société.

La surmortalité est inquiétante parmi les riverains du complexe industriel de Lacq. Pourtant, les pouvoirs publics et services de l’Etat ne reconnaissent toujours pas le danger et agissent en toute opacité.

Découvrez la boutique
Revue Far Ouest

Revues papiers • Abonnements

Boutique

Langue qui gonfle. Picotements dans le nez et dans la bouche. Brûlures dans les poumons, sur la peau et dans les yeux. « Les habitants décrivent tous les mêmes symptômes », rapporte Gilles Cassou. L’homme de 53 ans au physique athlétique explique ne pas fumer et n’avoir jamais eu de problème de santé. Pourtant, il souffre de bronchospasmes depuis trois ans. Des difficultés respiratoires qui provoquent des étouffements. Parfois, raconte-t-il, l’air lui est tellement insupportable qu’il part à des dizaines de kilomètres pour dormir dans sa voiture.

« Mon médecin du travail et mon pneumologue allergologue disent que ces agressions du système respiratoire sont dues à ce qu’il y a dans l’air. » Gilles Cassou a effectué toute sa carrière chez Total, ici, à Lacq — l’héritier de la Société nationale des pétroles d’Aquitaine y exploite le gisement de gaz depuis plus de soixante ans. Né ici, il ne comprend pas comment l’atmosphère a pu changer au point de le rendre malade.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Louise BUYENS
Louise Buyens est journaliste en presse écrite et radio. Elle a collaboré avec Radio France, Society, Boudu et Sud Ouest.  Ses sujets de prédilection sont la santé, l'environnement et tout ce qui touche aux grands phénomènes de société.
Dans le même feuilleton

Bassin industriel de Lacq : et le gaz fût...

Le 19 décembre 1951, le gaz jaillit à Lacq. S’en suit une massive exploitation industrielle, jusqu’au quasi épuisement du gisement. Aujourd’hui, les usines du bassin...

Usines de Lacq : reconversion nécessaire

Au début des années 1950, Lacq est l’un des piliers de l’industrialisation française. Des milliers d’emplois et de logements sont créés. Aujourd’hui, l’épuisement du gisement de...

Mortalité à Lacq : silence, l'usine tourne

La surmortalité est inquiétante parmi les riverains du complexe industriel de Lacq. Pourtant, les pouvoirs publics et services de l’Etat ne reconnaissent toujours pas le danger...

Industrialisation : la contamination du monde

Chercheur au CNRS, historien de l’environnement et spécialiste des pollutions industrielles, Thomas Le Roux a co-écrit avec François Jarrige « La contamination du monde » (2017...

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Les raisins de la misère

Bordelais : un château à la dérive

Bordelais : un château à la dérive

La dernière étape de mes trois jours dans le Bordelais s’est déroulée dans une étonnante librairie, l’Antre Guillemets, en plein milieu de la zone commerciale de Langon....
Battre Monnaie

L'abeille et le singe qui fume

L'abeille et le singe qui fume

Armés de leur bonne volonté et de leur vélo, Léa et Benjamin se lancent dans un road-trip « zéro euro ». Premier arrêt :le Lot-et-Garonne et sa monnaie locale l’abeille !
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement