7 minutes de lecture
Jeudi 26 mars 2020
par La Grande Évasion
La Grande Évasion
Les producteurs de films de Nouvelle-Aquitaine s’associent pour vous proposer une programmation vidéo spéciale confinement. Trek, le collectif KloudBox, Dublin Films, le collectif Animal'Z.

Gratuitement, découvrez une sélection 100% local, 100% variée.

01/06/2020 : Cette opération a désormais pris fin. Nous laissons ce sommaire pour les curieux·ses, mais tous les liens sont inactifs.

Lundi 16 mars 2020. L’annonce du confinement tombe. Comme tout le monde, comme vous très certainement, nous avions des projets pour le printemps. Un tout nouveau site, une refonte de nos formules d’abonnement, des évènements et même un nouveau format top secret.

Comme pour vous, les beaux projets ont fini en suspend avec la rédaction en confinement. Pour votre santé : restez chez vous. Pour votre moral : évadez-vous. Comment faire alors que nous sommes tous coincés chez nous ? Pour cette période qui sort de tous les cadres, Far Ouest a décidé de sortir un peu du sien et d’entraîner à sa suite une ribambelle de confrères et consœurs.

Nous avons voulu nous associer avec les producteurs et productrices de films de la Région Nouvelle-Aquitaine pour vous ouvrir une porte de sortie au confinement. À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : ils mettent à votre disposition leurs productions. Sur notre site, gratuitement et sans abonnement.

Du documentaire, de la fiction, de l’art, du sport… tous ensemble nous avons monté une programmation vidéo destinée à vous libérer de l’anxiété d’être enfermés. Valable pour toute la durée du confinement — et uniquement celle-ci — en libre accès, nous vous offrons « La Grande Évasion ».

Famouras

d’Amanda Robles, produit par Vertical Production.

Julie et Vincent, 28 ans, sont bergers depuis plusieurs années. Chaque été ils partent en estive dans les Alpes. Durant ces quatre mois loin du monde, ils séjournent dans des conditions spartiates dans différentes cabanes, toujours plus en hauteur, toujours plus isolés. Cette année les choses sont différentes.

Ils partent à trois, avec Robin, leur premier enfant qui vient juste d’avoir un an. Pour la première fois Vincent garde seul, avec difficulté, les quelques 2300 bêtes confiées par le groupement d’éleveurs tandis que Julie reste à la cabane pour s’occuper de Robin. Avec un téléphone, Vincent filme sa famille, son troupeau, sa montagne et les attaques du loup, si nombreuses cet été-là.

InLove

d’Alexis et Jeremie Lopez, produit par Gear Locker.

Au cours d’une patrouille dans un pays du Moyen-Orient, une escouade d’une armée occidentale fait une halte dans le village d’Iqmarba.

Un court-métrage de fiction en forme de comédie dramatique, écrit et réalisé par Alexis et Jeremie Lopez. Dans ce conte sarcastique sur l’amour, ils abordent à travers celui-ci une thématique qui leur est chère : la violence sociale.

Mato

de Edmond Carrère, produit par Pyramide Production.

En proie à une crise identitaire sans précédent, chacun se raccroche à une « fiction » pour survivre dans un monde occidentalisé. En forêt, là où leurs ancêtres ont trouvé refuge, il écoute leur pensée. Les croyances nouvelles et anciennes s’enchevêtrent, bouleversent les identités et questionnent la sienne.

Les Noces de Figaro, Journal d’une création

 documentaire de Jeanne Oberson et Fabrice Main, produit par Dublin Films.

Les Noces de Figaro, opéra de Mozart, va naître à l’Opéra de Bordeaux sous la direction de Laurent Laffargue, metteur en scène bordelais. Comment mettre en scène un opéra 200 ans après sa première représentation ?

Courbes

d’Antoine Besse, produit par Trek.

Ce film raconte l’histoire de deux générations d’hommes qui ne vivent que pour le surf. La première, celles des anciens, les pionniers du surf, incarnée par Barry, un australien immigré en France. Il est venu en France accompagné d’un groupe d’Australiens pour s’adonner à leur passion et n’en sont jamais repartis. Ils ont passé leurs vies à chercher la vague parfaite. Par la même occasion, ils ont transformé le village, ils ont apporté avec eux leur culture, celle du surf.

L’autre génération, celle des enfants des précédents suit la trace de leurs pères. Théo est le fil conducteur de cette génération. Il est le fils de Barry. À l’image de son père, il parcourt le monde à la recherche de la vague parfaite. Les anciens ne voyagent plus mais le récit de leurs exploits alimente les rêves des jeunes, qui à leur tour parcourent le monde.

Passion supporteurs

de Nabil Bellahsene, produit par le collectif KloudBox.

Un documentaire filmé spontanément, sur la passion des supporteurs de football en Europe. Un voyage au cœur de clubs mythiques et de clubs moins connus. Ce film va vous faire découvrir le folklore et la culture de ces fanatiques de la balle ronde comme peut être vous ne l’avez jamais vu. D’Anderlecht à Bilbao, de Bordeaux à Hammarby, vivez de l’intérieur la passion de ces hommes et de ces femmes qui portent haut les valeurs du football populaire !

Continuer ailleurs

de Jean Claude Savino, Emilie Perbet et Paul Hubble, produit par Maelstrom Studios.

Le Foyer Claude Quancard à Villenave d’Ornon (33) est le premier Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (CADA) créé en France. L’établissement abrite 135 personnes : hommes, femmes, enfants ; originaires d’une quinzaine de pays différents. Ils sont hébergés ici le temps de leur procédure qui dure en moyenne 19 mois. Ils disposent de chambres individuelles de 9m2 et d’espaces collectifs (cuisine, sanitaire, laverie, salle de tv, salle de jeux pour enfants).

Petit Cosmos

de Selim Bentounes, produit par le collectif Animal’z et 18-55 Production.

Quelques discussions la veille du jour où les extraterrestres sont venus sur Terre pour la première fois.

Ils venaient pour distinguer le vide et le plein. Ils cherchaient l’existence des corps premiers, une forme de réalité. Alors ils descendirent pour apprendre à supporter les rayons de l’amour. Ils amenaient avec eux la musique des étoiles. Petit Cosmos n’est pas un film d’extraterrestres. C’est un voyage à travers quelques âmes, une quête d’amour…

Les images en guerre

de Édouard Lenormand, Vincent Tejero, Manuel Senut, Nicolas Engel, Mathieu Bonneau, produit par Les Dockeurs et ECPAD.

Eté 1914, la Première Guerre Mondiale éclate, ce sera une guerre courte c’est certain. Français et Allemands, sûrs de leur force, pensent pouvoir écraser leur adversaire en quelques mois. Pourtant après quelques semaines le conflit s’enlise et dans tous les pays, le doute s’installe. Pour les différents État major et gouvernements il faut convaincre les populations que leur sacrifice n’est pas inutile.

Pour cela, quoi de mieux que l’image, l’image en mouvement, le cinéma ? Les armées françaises et allemandes déploient sur les champs de bataille des opérateurs chargés de filmer le conflit. Qui sont ces hommes et comment sont-ils intégrés dans les différents corps d’armée spécialisés dans la prise de vues ?

Un film de Édouard Lenormand, Vincent Tejero, Manuel Senut, Nicolas Engel, Mathieu Bonneau, produit par Les Dockeurs et ECPAD (Ets de Com. et de Prod. AV de la Défense).

La plage des shadoks

de Pierre Andrieux et Fabrice Marache, produit par L’ Atelier documentaire.

La Plage des Shadoks est une fable documentaire qui reprend la tonalité absurde du dessin animé des années soixante Les Shadoks pour raconter l’évolution du Cap Ferret, banc de sable fatalement instable, devenu soudainement le lieu de villégiature de gens très aisés.

Érosion océanique, traitement des déchets, extraction pétrolière et spéculation immobilière sont au menu de vacances qui risquent de s’avérer un peu salées…

L’homme qui rêvait d’un enfant

de Delphine Gleize, produit par Les Productions Balthazar.

Pour une raison qu’il ignore, Alfred a perdu la parole. Un jour, ayant fui une nouvelle fois le baiser de celle qu’il aime et sentant la solitude s’installer, il prend une décision. Alfred va adopter un enfant. Contre toute attente, sa demande est prise en compte et acceptée. Mais le jour J, celui qui arrive ne correspond pas vraiment à celui qu’il attendait…

Monuments en mouvement : les grands fantômes

de Yoann Bourgeois, produit par Jack Fébus.

À l’occasion de la 3ème édition de « Monuments en mouvement », Yoann Bourgeois entre au Panthéon ! Fixé au point le plus haut de la coupole du Panthéon, le célèbre pendule de Foucault sert de support au travail du chorégraphe sur le mouvement et l’équilibre. Autour de quatre agrès spectaculaires, trampoline, plateau tournant ou en équilibre précaire, ainsi que sa fameuse « Balance de Lévité », installés dans le monument, les danseurs-acrobates, le pendule de Foucault et le public, sont les acteurs d’un spectacle déambulatoire inédit.

Sud Eau Nord Déplacer

de Antoine Boutet, produit par Sister Productions.

Le Nan Shui Bei Diao – Sud Eau Nord Déplacer – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent forêts, où, peu à peu, des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre nature, se recompose.

Melon Grab

d’Andrew Lee, produit par Mamalova productions.

Corey et Jaxon passent toutes leurs journées à « skater » ensemble dans leur ville natale de la Central Coast Australienne. Jusqu’au jour où Corey doit déménager pour partir vivre avec sa mère, suite à la séparation de ses parents. MELON GRAB raconte la dernière journée de ces deux amis.

HOMO ORCUS, UNE SECONDE HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

de Eric Audinet et Patrick Glotin, produit par Saison 5.

La découverte d’Homo Orcus, un hominidé vivant actuellement dans les grandes forêts d’Europe, pourtant répertorié en 1998 par Delson et Flinkenstein, des paléontologues allemands de l’université d’Heidelberg qui ne furent jamais pris au sérieux. Un véritable choc pour le monde scientifique mais également un bouleversement philosophique. Depuis, Copernic et Galilée, on n’avait jamais imaginé cela.

VIVRE RICHE

de Joël Akafou, produit par Vrai Vrai Films.

« Rolex le Portugais » a tenté l’aventure au Burkina Faso voisin, sans succès. Le voici de retour à Abidjan, pour gagner beaucoup d’argent. Avec ses compagnons, âgés de 15 à 25 ans, il vit de de l’économie informelle, en particulier celle du « broutage », soit des arnaques sur Internet, en profitant des largesses pécuniaires de blanches en mal d’amour ou de sensations, qu’ils vont ensuite brûler dans les maquis (débits de boisson) ou les boîtes.

Les protagonistes de Vivre Riche appartiennent à une jeunesse mutante, déboussolée par les années de guerre civile, qui entend ni plus ni moins « encaisser la dette coloniale ».

LA NUIT DE LA PLEINE LUNE

de Philippe Lespinasse, produit par Grand Angle Productions

La lune nous est familière, elle veille sur nous. La lune est notre seul satellite naturel. Arrivée dans notre ciel presque par hasard à la suite d’une collision entre la Terre et une planète nomade il y a 4.5 millions d’années, elle a décidé de rester dans notre orbite.

Bien plus qu’on ne l’imagine, elle influence la vie et lui a sans doute permis d’apparaître sur Terre. Elle soulève les océans, sert d’horloge biologique pour la reproduction de certaines espèces, organise des migrations animales.

Il y a 4 millions d’années elle suscitait déjà une marée de lave de 500 mètres de haut. De l’Inde à l’Australie, dans la baie du Mont Saint Michel à la Papouasie, dans les trous sacrés des Mayas au Mexique et en s’appuyant sur les dernières découvertes scientifiques, nous avons des rendez-vous partout où la lune se manifeste.

La Grande Évasion
Les producteurs de films de Nouvelle-Aquitaine s’associent pour vous proposer une programmation vidéo spéciale confinement. Trek, le collectif KloudBox, Dublin Films, le collectif Animal'Z.
Retrouvez cet article dans le feuilleton :

La Grande Évasion

LA GRANDE ÉVASION

Gratuitement, découvrez une sélection 100% local, 100% variée.

LA GRANDE ÉVASION (2/2)

Découvrez une nouvelle sélection pour la dernière ligne droite du confinement.

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Le bon, la brute et le roman

EP#2 : Louve et Crécerelle

EP#2 : Louve et Crécerelle

« Le bon, la brute et le roman » est le podcast lecture de Revue Far Ouest. Je suis Clémence Postis, et dans chaque épisode je vais partager avec vous deux romans que j’ai...
Les Apprenti·e·s

Quand la nature reprend ses droits

Quand la nature reprend ses droits

En 2018, trois élèves de quatrième du collège Lahaye d’Andernos-les-Bains ont réalisé un reportage photo sur une maison abandonnée, dans laquelle s’invite une végétation. Dans...
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement