Besoin d’une idée cadeau ?

Offrez un média local et indépendant.

Déjà inscrit ? Connectez-vous
Se connecter avec Facebook !
menu
ÉTÉ 2050 CONTEXTE L’ÉCOLOGIE EST-ELLE LIBERTICIDE ?

Hervé Le Treut est climatologue, membre du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et de l’Académie des Sciences. En 2018, il a dirigé un rapport sur les effets du changement climatique en Aquitaine, source d’inspiration de notre feuilleton d’anticipation « Été 2050 ». Pour l’expert, le salut de la planète ne passe pas forcément par le renoncement à certaines de nos libertés.

Contexte

PAR

Antoine GARDEIL, Jordan DUCROS, Quentin HOSTER

le jeudi 15 août 2019

N.B  : Cet article est réalisé en partenariat avec les étudiants de l'EFJ.


Aujourd’hui, beaucoup voient dans certains discours écologiques une atteinte aux libertés individuelles. Qu’en pensez-vous  ?
Il y a un côté un peu gribouille à vouloir imaginer des gouvernements autoritaires sur ces sujets-là… En démocratie, nous avons toujours réussi à avoir des feux rouges, des règles. Il faut faire très attention à ce que l’on peut dire là-dessus. Les solutions au problème du réchauffement climatique viendront de notre capacité d’innovation, de créativité, qui témoigne quand même d’une certaine liberté de penser. Nous devons plus agir par la persuasion des citoyens, via la compréhension des enjeux, que par des mesures qui pourraient être jugées liberticides.

Nous, climatologues, faisons des travaux sérieux, mais les gens s’en passent facilement. Ils ont des opinions extrêmement tranchées, qui s’appuient plus sur de l’affectif, du ressenti que sur une objectivation des choses.

L’écologie doit-elle être coercitive pour être efficace  ?
Notre approche de l’écologie est aujourd’hui répulsive, et il faut y faire attention, car elle ne nous mènera pas bien loin. On se rend compte en effet que beaucoup de mesures à mettre en œuvre ne sont pas nécessairement dures à vivre. Il s’agit simplement d’organiser nos sociétés différemment.
Les pays scandinaves sont plutôt exemplaires en la matière, et je n’ai pas l’impression que la vie y est particulièrement dure.
Mais au vu de la complexité des sociétés dans lesquelles nous vivons, et le nombre d’États répartis sur toute la planète, je ne vois pas par quel type de contrainte on pourrait y arriver.
L’avion est le transport le plus polluant. Doit-on le boycotter pour sauver le monde  ?
Il faudra effectivement réduire un certain nombre de dépenses énergétiques, sans forcément que cela ne soit synonyme de privation. Il est vrai qu’il faudrait prendre l’avion le moins possible. Mais comme il n’y a pas de gouvernance mondiale qui permette d’encadrer cette pratique, cela dépend de la volonté de chacun. Il y a néanmoins des situations très différentes. Beaucoup de familles sont dispersées sur plusieurs continents, on ne peut donc pas empêcher la libre circulation non plus…
Je ne crois d’ailleurs pas qu’il faille construire toute notre politique sur le changement climatique en oubliant qu’on la fait pour des humains qui cherchent à vivre normalement. Ce qui est très important, c’est de regarder avec précision – comme dans le rapport AcclimaTerra – ce que veulent dire les conséquences du changement climatique, et de voir en conséquence comment s’adapter tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre.

Il ne s’agit pas de martyriser les citoyens mais de leur offrir les moyens de consommer moins d’énergie.

Nous disposons d’énormes marges de manœuvre, comme la taxation du kérosène pour encourager la prise du train, qui peut être certes plus long, mais moins polluant. Nous devons aussi améliorer l’offre de transports collectifs.
Il y a une grève des transports de trois mois il y a quelque temps, je suis choqué de ne pas avoir entendu le problème du climat relevé une seule fois. Alors que s’il y a un domaine où l’on peut faire beaucoup d’efforts c’est bien celui des transports publics. Il ne s’agit pas de martyriser les citoyens mais de leur offrir les moyens de consommer moins d’énergie.
Sauver la planète signifie-t-il stopper le progrès  ? 
Le progrès doit se penser différemment. Nous avons besoin d’innovations dans beaucoup de domaines  : l’énergie, l’agriculture… La 5G permet, par exemple, d’améliorer les communications à distance sans que l’on ait besoin de se déplacer, c’est donc une bonne chose.
Il y a beaucoup de discours contradictoires. Et lorsqu’ils sont trop généraux, ils ne collent pas à la complexité des choix auxquels nous seront confrontés. On doit aller vers une transformation très importante, mais l’acquérir le plus possible par une compréhension partagée des enjeux.
Que pensez-vous du concept de décroissance  ?
Ce n’est pas un concept nouveau. Lorsque j’étais au lycée paraissait déjà le rapport du club de Rome « Limit to growth » (Les limites à la croissance, ndlr). La croissance économique doit certes être transformée  : entamer une mutation de notre économie pour qu’elle soit plus vertueuse en consommation d’énergie et dans sa production. Mais le plus important est à mon sens la décroissance démographique.
Les discours autour de la limitation des naissances peuvent être très dangereux. Pour certains, il s’agirait de limiter la croissance démographique en Afrique, mais pas chez nous…
C’est un problème, certes, mais qui se règle par l’éducation des femmes, dans les pays les plus pauvres notamment. Cette question est à traiter avec soin, précaution et humanité.
Comment voyez-vous l’engagement récent de la jeunesse  ?
Les conséquences du changement climatique et ses potentiels remèdes ne sont pas assez enseignés aujourd’hui. Il y a un déficit de formation, de compréhension des enjeux. Donc s’il y a une population qui a le droit d’arriver avec un regard un peu neuf et inquisiteur, ce sont bien les jeunes. Ils sont légitimes, et c’est une des meilleures choses qu’il puisse arriver. Que les jeunes dans leurs écoles se fassent du souci pour leur avenir, c’est très bien  !
À travers votre rapport, vous établissez un diagnostic sur l’état de notre planète à l’échelle néo-aquitaine. Que devrions-nous faire en priorité  ?
Nous sommes en effet confrontés à deux dangers majeurs  : la perte de notre patrimoine environnemental d’abord, avec la biodiversité et les ressources du vivant qui s’amenuisent. La préservation d’une certaine justice ensuite, alors que des terres ne seront plus habitables par certaines populations à cause de la montée des eaux ou de la hausse des températures, insoutenables.

C’est par l’exemple plus que par la contrainte que l’on fera évoluer les choses.

Il faut donc adapter nos villes au réchauffement inévitable de ces vingt prochaines années. Cela veut dire anticiper, en termes de construction, de technologies. Gérer plus efficacement l’urbanisme, l’agriculture, le littoral, trouver le mode de fonctionnement qui atténuera au maximum les conséquences directes du réchauffement climatique. Protéger les populations partout devient une nécessité. Il nous faut donner des exemples. C’est par l’exemple plus que par la contrainte qu’on fera évoluer les choses.
PARTAGER VIA
Été 2050

Une jeune japonaise voyage en Nouvelle-Aquitaine en 2050. Découvrez ses cartes postales, et à travers ses yeux la région face au réchauffement climatique.

Les feuilletons
20 000 ans 4 EPISODE(s)
20 000 ans

Une catastrophe nucléaire. Un récit d’anticipation au cœur du Blayais.

Voir
À chacun son Mai 4 EPISODE(s)
À chacun son Mai

Revivez un épisode méconnu du Sud-ouest : lycéens, ouvriers et agriculteurs font Mai 68 en Dordogne.

Voir
À la croisée des destins 7 EPISODE(s)
À la croisée des destins

Remontez le parcours des migrants arrivés à Bordeaux depuis quelques décennies voire quelques siècles.

Voir
À votre service 3 EPISODE(s)
À votre service

Le Service public. Inutiles, fainéants… Ils luttent pour leurs métiers et l'idéal du service pour tous.

Voir
Amateurs pro 6 EPISODE(s)
Amateurs pro

Carmina se dénude devant sa webcam. Est-elle une professionnelle ou une amatrice ?

Voir
Bassine et Moi 5 EPISODE(s)
Bassine et Moi

Comment gérer l’eau ? Confrontons les points de vue d’agriculteurs charentais à celui de militants écolo.

Voir
Battre Monnaie 7 EPISODE(s)
Battre Monnaie

Peut-on vivre dans le Sud-Ouest sans l'euro ? Enquête-road trip sur les alternatives à la monnaie unique.

Voir
Bonnes vacances au chômage 4 EPISODE(s)
Bonnes vacances au chômage

Fonds d'investissement et transactions financières opaques : les 131 salariés de Darbo se battent encore.

Voir
Cahiers de vacances 6 EPISODE(s)
Cahiers de vacances

Robot, #MeToo, vulgarisation de l'histoire... Qu'ont donc prévu nos camarades dans leurs cahiers de vacances ?

Voir
Cash sur Table 8 EPISODE(s)
Cash sur Table

Comment s'organise la grande famille du vin bordelais pour répondre aux défis des pesticides ?

Voir
Comment vivre en paix ? 5 EPISODE(s)
Comment vivre en paix ?

Dans le cadre de la résolution du conflit basque, partons à la rencontre des acteurs de la société civile.

Voir
Écartez-vous mesdames 11 EPISODE(s)
Écartez-vous mesdames

Gynéco, contraception, dépistage… les témoignages, réflexions et envies de femmes qui en ont sous la culotte.

Voir
Embûches de Noël 3 EPISODE(s)
Embûches de Noël

Noël et l'écologie, mariage impossible ? Quand offrir des cadeaux devient un parcours du combattant.

Voir
Ernest le Squelette 4 EPISODE(s)
Ernest le Squelette

Ernest le châtelain est il mort au Far-West ou bien en Dordogne ? Est-ce bien son squelette devant vous ?

Voir
Été 2050 9 EPISODE(s)
Été 2050

Une jeune japonaise voyage en Nouvelle-Aquitaine en 2050. Découvrez ses cartes postales du climat du futur.

Voir
Jeux d'adultes 4 EPISODE(s)
Jeux d'adultes

Jouer, c’est pour les enfants ?

Voir
L'ombre de la centrale 5 EPISODE(s)
L'ombre de la centrale

Peut-on avoir confiance dans le nucléaire civil ? Un accident à la Fukushima est-il impossible en Gironde ?

Voir
La Mine Dort 5 EPISODE(s)
La Mine Dort

On cherche de l'or dans le Limousin. Une catastrophe écologique se prépare-t-elle en Nouvelle-Aquitaine ?

Voir
Lacq : fumée tue 4 EPISODE(s)
Lacq : fumée tue

À Lacq, on trouve de la pétrochimie, du soufre et des hydrocarbures. Les cancer explosent. La population suffoque.

Voir
Le retour du sauvage 3 EPISODE(s)
Le retour du sauvage

Ours et loups sillonnent à nouveau forêts et montagnes. En mythes et réalités, une cohabitation impossible ?

Voir
Le train train quotidien 1 EPISODE(s)
Le train train quotidien

Suivons la piste du rail, plongeons dans son réseau. Raconter le train, c'est un peu raconter notre quotidien.

Voir
Les 5 Fantastiques 6 EPISODE(s)
Les 5 Fantastiques

5 films fantastiques. 5 histoires extraordinaires. 5 regards surnaturels. Frisson, dégoût, érotisme…

Voir
Les Embarqués 8 EPISODE(s)
Les Embarqués

Vous n'y êtes pas allés ? Vous êtes passés devant sans vous en apercevoir ? Suivez nous, on vous embarque !

Voir
Les Passagers 22 EPISODE(s)
Les Passagers

Rencontres avec des personnalités que l'on a accostées alors qu'elles étaient de passage.

Voir
Les Raisins de la misère 3 EPISODE(s)
Les Raisins de la misère

Derrière le vernis des grands crus hommes et femmes ont bien peu de valeur face à une grappe de raisin.

Voir
M6 Foot Story 4 EPISODE(s)
M6 Foot Story

En 1999, M6 rachète les Girondins. L'histoire de ce rachat raconte la mutation dans le monde du foot.

Voir
Man Vs Wild 2 EPISODE(s)
Man Vs Wild

L’Homme et la nature : une lutte sans merci, parfois sans logique, au coeur des enjeux du territoire.

Voir
Nous ne voulons pas dormir 11 EPISODE(s)
Nous ne voulons pas dormir

Bordeaux la Belle Endormie a-t-elle renoncé aux nuits blanches enfiévrées ?

Voir
Obsolescence (dé)programmée 4 EPISODE(s)
Obsolescence (dé)programmée

Occasion, économie circulaire et réparation : changer de smartphone tous les 2 ans n'est plus une fatalité !

Voir
On the côte again 6 EPISODE(s)
On the côte again

Un road trip sur le littoral du Sud-Ouest afin de découvrir comment protéger ce colosse aux dunes d'argile.

Voir
Opération Tamata Océan 3 EPISODE(s)
Opération Tamata Océan

Naviguer de la France à L'Espagne sans GPS, c'est possible ? Embarquez dans une aventure humaine hors norme.

Voir
Par Bélénos ! 4 EPISODE(s)
Par Bélénos !

-300 av. J.-C. J'ai été invitée à un mariage gaulois. Bienvenue dans un jeu de rôle grandeur nature.

Voir
Parlons-nous 1 EPISODE(s)
Parlons-nous

À la croisée entre notre époque et ses modes d'interactions pour comprendre ce qui nous lie aux autres.

Voir
Présences Noires 6 EPISODE(s)
Présences Noires

La "Black History" du Sud-Ouest ne se résume ni au passé esclavagiste et colonial, ni à une question d'immigration.

Voir
Reboot 1 EPISODE(s)
Reboot

Ils récupèrent, rabibochent, réinventent. Ces faiseurs rebootent ces "déchets".

Voir
Refuge 3 EPISODE(s)
Refuge

Au cœur d’une société individualiste, des personnes sont une lueur d’espoir dans une Europe plongée dans la nuit noire.

Voir
Social Brutal 6 EPISODE(s)
Social Brutal

La violence n'est jamais complètement irrationnelle, elle a toujours une explication politique.

Voir
Sous les canopées 4 EPISODE(s)
Sous les canopées

La forêt de Rochechouart aurait 1000 ans. Est-elle en danger ? Comment la protéger ?

Voir
Subland 3 EPISODE(s)
Subland

Odezenne, un groupe de musique indépendant. 5 mois à Berlin, un album, un lieu isolé de tout : Subland.

Voir
Tuer Manger 6 EPISODE(s)
Tuer Manger

Je mange des animaux morts. Je ne tue pas pour manger, quelqu'un le fait pour moi. Comment assumer ?

Voir
Une année sans 4 EPISODE(s)
Une année sans

Une année avec les éleveurs de canard landais en pleine grippe aviaire. Ils ont tout perdu, et tout changé.

Voir
Vies Polaires 4 EPISODE(s)
Vies Polaires

Enquête et journal intime d’un potentiel bipolaire. Plongez dans les méandres de la bipolarité.

Voir