Déjà inscrit ? Connectez-vous
Se connecter avec Facebook !
menu
PAR BÉLÉNOS ! CONTEXTE 1 LE SEXISME ET LE JEU DE RÔLE

Étudiante en hôtellerie et tourisme événementiel, Léa Morice est une mordue de jeu de rôle Grandeur Nature. À 25 ans, elle a décidé de consacrer son mémoire de fin d’étude à la place de la femme dans le GN.

Contexte

PAR

Alexia SIMON, Lucile MALARGÉ

le jeudi 9 août 2018

Ils sont de plus en plus nombreux à s'adonner au jeu de rôle grandeur nature (GN). Le temps d’un week end, ces passionnés deviennent des sorciers, des guerriers ou encore des mages dirigés par un maître du jeu qui décide du scénario. Léa Morice, une passionnée de GN a décidé de dédier son mémoire de fin d'études à cette pratique.

 

POURQUOI FAIRE UN MÉMOIRE SUR CE SUJET  ?
J’ai commencé mes recherches en octobre quand la polémique sur le sexisme a éclaté. Je me suis dit que ça serait intéressant de me pencher là dessus dans le GN. J’ai décidé d’orienter mes hypothèses sur l’insécurité qu’il peut y avoir pour une femme dans ce contexte de jeu. C’est un sujet passionnant. D’autant que je pratique moi-même le GN depuis cinq ans. De fait, j'ai les contacts nécessaires pour rencontrer pleins de joueurs.

 

DANS TES RECHERCHES, AS-TU REÇU DES TÉMOIGNAGES DE SEXISME DANS LE GN  ?

Oui, il existe plusieurs formes de sexisme dans le GN. Il y a le sexisme en jeu. Certains joueurs incarnent un personnage sexiste, mais c’est dans le jeu. Ensuite, il y a des personnes qui sont sexistes de base, donc là ce n’est plus le personnage. Résultat, lorsqu’une femme joue un rôle militaire important, elle est moins respectée, surtout pour les combats. Il y a beaucoup d’hommes qui ont du mal avec ça.

Bonjour,

Nous sommes Revue Far Ouest, une plateforme d'information animée par des journalistes, documentaristes, photographes, illustrateurs.

Afin de faire vivre cette aventure en toute indépendance, nous avons décidé d'opter pour un modèle sans publicité.

C'est pourquoi, si vous souhaitez consulter nos contenus, nous vous invitons à opter pour une de nos formules d'abonnements.

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d'information.

BIENVENUE CHEZ REVUE FAR OUEST !
Déjà inscrit ? Connectez-vous
Se connecter avec Facebook !
Abonnez vous, sans engagement :
A partir de S'abonner  
A l'unité Acheter le feuilleton  

« Dans le jeu on incarne un personnage, mais il y a des traits de personnalité qu’on ne peut pas toujours effacer. »

J’ai déjà vu une joueuse très forte dans les situations de combat. Pourtant, alors qu’elle s'apprêtait à combattre un personnage, quinze personnes sont venues devant elle pour s’interposer. On lui disait  : « Non, non, reste en arrière. On te protège  ». Ensuite, il n’est pas rare qu’on coupe beaucoup plus de fois la parole à une femme lors de débats, ou qu’on ignore une fille qui exprime une idée. Et qu’on écoute un homme disant la même idée.

 

LE GN N’A PAS TOUJOURS VOCATION À ÊTRE RÉALISTE ET À RESPECTER L’HISTOIRE. CEPENDANT, LE SEXISME PERSISTE. POURQUOI  ?

Il y a deux éléments à prendre en compte. Pour commencer, l’univers dans lequel évolue le GN. Il y a des univers historiques qui se veulent réalistes, où les femmes sont traitées dans le jeu comme à l’époque. Puis, il y a une question d’éducation. Dans le jeu on incarne un personnage, mais il y a des traits de personnalité qu’on ne peut pas toujours effacer. Certains comportements sont liés au joueur, avec des réflexes que l’on retrouve dans le jeu.

 

QUELLES SONT LES PREMIÈRES CONCLUSIONS DE TES RECHERCHES  ?

Je me suis rendu compte qu’il n’y pas tant de sexisme que cela, même si il y a un pourcentage qu’il faut prendre en compte. Seulement 17  % des 300 femmes que j’ai interrogées se sentent en danger en GN. Dans ce pourcentage, 25  % se sentent en danger personnellement. Cela signifie que les autres se sentent en danger pour leur personnage mais pas pour elles-mêmes.

 

ÇA RESTE UNE FAIBLE PROPORTION...

Oui, surtout que sur ce pourcentage, j’ai aussi demandé « Est-ce-que ce danger vous le ressentez en GN ou également tous les jours  ?  » Au final, il y a 40  % qui ne le ressentent pas dans la vie de tous les jours. Cela représente peu de femmes, même si cela reste un chiffre non négligeable. Mais ces femmes qui ont peur continuent à participer à des GN  !

Une fée - Photo  : Anthony Tran via Unsplash

 

DONC MÊME SI ELLES ONT PEUR, ELLES ONT QUAND MÊME LA PASSION D’Y RETOURNER  ?
Je trouve qu’il y a un effort d’adaptation mais pas de polémique. J’ai lu beaucoup de commentaires de femmes qui n’allaient jamais seule en GN mais plutôt en groupe, avec leurs amis ou leur mari. Elles choisissent aussi les associations dans lesquelles elles préfèrent jouer. Elles ont des techniques pour parer les joueurs et les joueuses qui peuvent être embêtants. Elles adaptent donc leur choix de rôle.

Par exemple, elles ne prennent pas le rôle de la prostituée mais plutôt de la tavernière. Mais je ne suis pas vraiment d’accord avec cette idée qu’il y ait des rôles « à risques »   : je préfère jouer une prostituée qu’une générale, je trouve ça beaucoup plus drôle. C’est une question d’adaptation.

 

UN SONDAGE A ÉTÉ PUBLIÉ EN 2014 PAR LE THIASE, QUI DÉMONTRAIT QUE SEULEMENT 13  % DES RÔLISTES, PLATEAU OU GN, SONT DES FEMMES. UN CHIFFRE EN AUGMENTATION PAR RAPPORT À 2010. QUE PENSES-TU DE CE CHIFFRE  ?
Ce chiffre assez bas de 13  % peut s’expliquer par le fait que tout ce qui relève du softball et du airsoft est considéré comme étant du jeu de rôle. Ces pratiques militaires du GN sont très masculines. Sur 300 femmes que j’ai interrogées, seulement quatre participaient à ces activités. J’ai déjà fait un GN de airsoft où nous étions deux femmes sur 80 joueurs. Même si le GN a tendance à se développer, on aura jamais une parité entre hommes et femmes.

 

AS-TU DÉJÀ VÉCU DES FORMES DE SEXISME TOI-MÊME  ?

Il est déjà arrivé qu’on cherche à protéger mon personnage. Après, il m’arrive d’en jouer. Les femmes peuvent profiter de ce type de situations pour faire avancer leur personnage. Personnellement, j’ai arnaqué beaucoup de personnes de la sorte [rire]. Mais d’autres ont aussi eu des remarques inappropriées parce que je jouais un rôle de prostituée  !

« Même si le GN a tendance à se développer, on aura jamais une parité entre hommes et femmes.  »

 

QU’APPORTE LE GN DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS  ?

Certaines témoigner d’une meilleure confiance en elles. Elles ont développé leur capacité d’expression orale et d’une meilleure - culture générale. Le GN se développe dans tellement d’univers qu’on s’ouvre à plein de domaines que l’on aurait peut être pas exploré soi-même. Personnellement, le GN m’a donné confiance en moi. Les moments où je ne me sens pas bien, cela m'apaise. C’est très libérateur de ne plus être soi, de vivre des événements qu’on ne peut pas vivre autrement.

 

TON TYPE DE GN PRÉFÉRÉ  ?

Je pratique le GN dit « classique » sur des sessions de 48h. Je m’adapte à plein de choses. J’aime les univers fictifs, style Game of Thrones, Warhammer ou post-apocalyptique. J’adore aussi ceux inspirés de l’Histoire, car cela me passionne.

 

ES-TU AUSSI MAÎTRE DU JEU  ?

Oui, je suis devenue MJ cette année, en octobre. Mon GN a été très bien accueilli. Cela m’a permis de voir l’envers du décor. En tant que joueuse, je me suis toujours dit « Wow, les organisateurs, ils ont prévu ça, et tel retournement » et là je me suis rendu compte qu’en fait, rien n’est prévu. C’est là qu’on réalise que le joueur est aussi organisateur de son GN.

Le sexisme est un problème de société et ne concerne pas que le GN.

Photo  : Alex Chambers via Unsplash

 

EST-CE QU’IL T’ARRIVE DE JOUER DES PERSONNAGES MASCULINS  ?

Oui cela m’est arrivé. C’était une expérience intéressante, même si je n’étais pas toujours très à l’aise. Je jouais avec des hommes, et même si je les connaissais, c’était compliqué de les cadrer. L’expérience s’est bien passée. Tout le monde savait que j’étais un homme, mon personnage était bien travaillé, et j’ai pas vécu de discrimination par rapport à mon genre.

 

QUEL TYPE DE RETOURS AS-TU EU SUR TES RECHERCHES  ?

Certains retours négatifs. Des personnes m’ont insulté sur les réseaux sociaux. Des féministes qui m’ont traité de « vendue » car je déconstruisais l’idée de la femme en danger pendant le GN. A l’inverse, des hommes m’ont traité de « putain de féministe ». Certaines personnes m’ont dit « Toi, viens pas jouer dans notre asso, on va te défoncer  ! » Je pense que ces personnes là n’ont pas saisi mon sujet.

 

QUELLE CONCLUSION TIRES-TU POUR L’INSTANT SUR LA PLACE DE LA FEMME DANS LE GN  ?
Je pense que ça dépend des points de vue. Le sexisme est un problème de société et ne concerne pas que le GN. En tant que femme, je trouve que dans l’environnement associatif GN, il y a un énorme progrès. C’est un milieu où les gens sont plus à l’écoute. Socialement parlant, il y a de tout, et cette mixité profite à tous.

 

Photo de couverture  : Saksham Gangwar via Unsplash
PARTAGER VIA
Par Bélénos !

-300 av. J.-C : J'ai été invitée à célébrer le mariage du roi des Lémovices avec la princesse Biturige. Mais c'était sans compter les spectres, le démon de la forêt et les druides fondamentalistes. Bienvenue dans le jeu de rôle grandeur nature " Celtika : l'œil de Bénélos ".

Les feuilletons
20 000 ans 4 EPISODE(s)
20 000 ans

Une catastrophe nucléaire. Un récit d’anticipation au cœur du Blayais.

Voir
À chacun son Mai 4 EPISODE(s)
À chacun son Mai

Revivez un épisode méconnu du Sud-ouest : lycéens, ouvriers et agriculteurs font Mai 68 en Dordogne.

Voir
À la croisée des destins 5 EPISODE(s)
À la croisée des destins

Remontez le parcours des migrants arrivés à Bordeaux depuis quelques décennies voire quelques siècles.

Voir
À votre service 3 EPISODE(s)
À votre service

Le Service public. Inutiles, fainéants… Ils luttent pour leurs métiers et l'idéal du service pour tous.

Voir
Amateurs pro 5 EPISODE(s)
Amateurs pro

Carmina se dénude devant sa webcam. Est-elle une professionnelle ou une amatrice ?

Voir
Bassine et Moi 5 EPISODE(s)
Bassine et Moi

Comment gérer l’eau ? Confrontons les points de vue d’agriculteurs charentais à celui de militants écolo.

Voir
Battre Monnaie 5 EPISODE(s)
Battre Monnaie

Peut-on vivre dans le Sud-Ouest sans l'euro ? Enquête-road trip sur les alternatives à la monnaie unique.

Voir
Cahiers de vacances 5 EPISODE(s)
Cahiers de vacances

Robot, #MeToo, vulgarisation de l'histoire... Qu'ont donc prévu nos camarades dans leurs cahiers de vacances ?

Voir
Cash sur Table 5 EPISODE(s)
Cash sur Table

Comment s'organise la grande famille du vin bordelais pour répondre aux défis des pesticides ?

Voir
Comment vivre en paix ? 4 EPISODE(s)
Comment vivre en paix ?

Dans le cadre de la résolution du conflit basque, partons à la rencontre des acteurs de la société civile.

Voir
Ernest le Squelette 4 EPISODE(s)
Ernest le Squelette

Ernest le châtelain est il mort au Far-West ou bien en Dordogne ? Est-ce bien son squelette devant vous ?

Voir
Été 2050 5 EPISODE(s)
Été 2050

Une jeune japonaise voyage en Nouvelle-Aquitaine en 2050. Découvrez ses cartes postales du climat du futur.

Voir
L'ombre de la centrale 4 EPISODE(s)
L'ombre de la centrale

Peut-on avoir confiance dans le nucléaire civil ? Un accident à la Fukushima est-il impossible en Gironde ?

Voir
La Mine Dort 5 EPISODE(s)
La Mine Dort

On cherche de l'or dans le Limousin. Une catastrophe écologique se prépare-t-elle en Nouvelle-Aquitaine ?

Voir
Lacq : fumée tue 4 EPISODE(s)
Lacq : fumée tue

À Lacq, on trouve de la pétrochimie, du soufre et des hydrocarbures. Les cancer explosent. La population suffoque.

Voir
Le train train quotidien 1 EPISODE(s)
Le train train quotidien

Suivons la piste du rail, plongeons dans son réseau. Raconter le train, c'est un peu raconter notre quotidien.

Voir
Les 5 Fantastiques 4 EPISODE(s)
Les 5 Fantastiques

5 films fantastiques. 5 histoires extraordinaires. 5 regards surnaturels. Frisson, dégoût, érotisme…

Voir
Les Embarqués 5 EPISODE(s)
Les Embarqués

Vous n'y êtes pas allés ? Vous êtes passés devant sans vous en apercevoir ? Suivez nous, on vous embarque !

Voir
Les Passagers 5 EPISODE(s)
Les Passagers

Rencontres avec des personnalités que l'on a accostées alors qu'elles étaient de passage.

Voir
M6 Foot Story 4 EPISODE(s)
M6 Foot Story

En 1999, M6 rachète les Girondins. L'histoire de ce rachat raconte la mutation dans le monde du foot.

Voir
Nous ne voulons pas dormir 5 EPISODE(s)
Nous ne voulons pas dormir

Bordeaux la Belle Endormie a-t-elle renoncé aux nuits blanches enfiévrées ?

Voir
On the côte again 4 EPISODE(s)
On the côte again

Un road trip sur le littoral du Sud-Ouest afin de découvrir comment protéger ce colosse aux dunes d'argile.

Voir
Par Bélénos ! 4 EPISODE(s)
Par Bélénos !

-300 av. J.-C. J'ai été invitée à un mariage gaulois. Bienvenue dans un jeu de rôle grandeur nature.

Voir
Présences Noires 4 EPISODE(s)
Présences Noires

La "Black History" du Sud-Ouest ne se résume ni au passé esclavagiste et colonial, ni à une question d'immigration.

Voir
Sous les canopées 3 EPISODE(s)
Sous les canopées

La forêt de Rochechouart aurait 1000 ans. Est-elle en danger ? Comment la protéger ?

Voir
Tuer Manger 5 EPISODE(s)
Tuer Manger

Je mange des animaux morts. Je ne tue pas pour manger, quelqu'un le fait pour moi. Comment assumer ?

Voir
Une année sans 3 EPISODE(s)
Une année sans

Une année avec les éleveurs de canard landais en pleine grippe aviaire. Ils ont tout perdu, et tout changé.

Voir
Vies Polaires 3 EPISODE(s)
Vies Polaires

Enquête et journal intime d’un potentiel bipolaire. Plongez dans les méandres de la bipolarité.

Voir