Documentaire
53 minutes de lecture
Article réservé aux abonné.e.s


Mercredi 25 novembre 2020
par Matthieu Sanchez
Matthieu Sanchez
Matthieu Sanchez vit et travaille à Toulouse. Il est artiste plasticien le plus gros de son temps, mais a également une pratique du documentaire. La caméra n’est jamais très loin de lui dans tous les cas.

Un canal, des canaux… et des bateaux. Un canal vieux de 350 ans se souvient et frémit au passage du premier bateau chargé après une parenthèse de 25 ans. C’est l’histoire d’un voyage test en conditions réelles qui démontre que de Sète à Bordeaux, comme d’Amsterdam à Marseille, dans le monde de demain les péniches pourront traverser les territoires, la France et l’Europe, en douceur.

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter


Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement
Matthieu Sanchez
Matthieu Sanchez vit et travaille à Toulouse. Il est artiste plasticien le plus gros de son temps, mais a également une pratique du documentaire. La caméra n’est jamais très loin de lui dans tous les cas.

Ces épisodes pourraient vous intéresser
Les Apprenti·e·s

L'esclavage, ça existe encore ?

L'esclavage, ça existe encore ?

L’esclavage, on en parle en cours d’histoire, parfois dans les livres, mais, cela reste un concept assez vague, on n’en parle pas au quotidien, et pourtant, on devrait....
Bassine et Moi

Rétention d'eau : les bassines de la discorde

Rétention d'eau : les bassines de la discorde

Une bataille de l’eau se déroule depuis une dizaine d’années entre Marais poitevin, rivière Boutonne et fleuve Charente.
Soutenez Revue Far Ouest !

Nous avons besoin de 1 000 nouvelles souscriptions pour continuer à exister.

Découvrir nos offres d’abonnement